Les femmes de Florence Dussuyer

par | 21 juillet 2021 | Exposition

Florence Dussuyer expose jusqu’au 3 octobre au centre d’art contemporain de la Matmut-Daniel-Havis à Saint-Pierre-de-Varengeville. Elles en ont tant rêvé

Florence Dussuyer a un rapport physique à la peinture. Avec elle, un tableau commence au sol. Elle installe de grandes toiles par terre et y jette de la matière, une ou plusieurs couleurs ou encore un mélange. « Ce sont des richesses à exploiter, des envies de couleurs qui peuvent me faire avancer. Je passe ensuite dessus. Je barbouille et je laisse sécher ». À cette étape-là, « je lâche prise. Je fais le vide et je cherche à entrer dans cette matière. Je sais que quelque chose va se mettre en place. J’aime bien m’y épuiser ». Les couches de peintures avec ces lignes et ces courbes sont les premiers éléments d’œuvres oniriques où les femmes sont omniprésentes. « Ce cont celles que nous voyons tous les jours ou qui appartiennent à la grande histoire ».

Dans cette exposition, Elles en ont tant rêvé, visible jusqu’au 3 octobre au centre d’art contemporain à Saint-Pierre-de-Varengeville, l’artiste questionne la représentation de la femme. Tout d’abord dans l’histoire de la peinture classique. Ces figures féminines avec de longues chevelures brunes, la peau blanche, des corps élancés et allongés, semblent perdues dans des instants de douce rêverie. Elles viennent de chez Manet, Ingres… Dans ces toiles, Florence Dussuyer en cache tous les visages. Ceux-la apparaissent néanmoins et sont même reconnaissables dans une série consacrée aux Suffragettes. Florence Dussuyer réalise des portraits de ces femmes courageuses et combattantes qui ont lutté pour obtenir le droit de vote au Royaume-Uni.

Florence Dussuyer installe ces femmes dans des drapés généreux et une nature luxuriante. « J’ai fait un stage aux Beaux-Arts au Vietnam et je suis partie des émotions ressenties là-bas ». Les personnages de Florence Dussuyer se trouvent le long d’une rivière, près d’une montagne, dans la forêt au milieu d’une végétation colorée et foisonnante. Elles côtoient des animaux mythiques ou récurrents dans les cultures asiatiques comme le loup, le tigre, le paon… Les ambiances sont multiples dans ce travail. Elles peuvent être intimes, contemplatives, raffinées ou encore vibrantes.

Infos pratiques

  • Jusqu’au 3 octobre, tous les jours du mercredi au dimanche, de 13 heures à 19 heures au centre d’art contemporain de la Matmut-Daniel-Havis à Saint-Pierre-de-Varengeville.
  • Entrée libre et gratuite
  • Renseignements au 02 35 05 61 73 ou sur www.matmiutpourlesarts.fr
  • Visite commentée les dimanches 1er août, 29 août et 12 septembre à 15 heures
  • Visite en famille le dimanche 22 août à 15 heures

À lire également