Metro Verlaine, pop et sauvage tout simplement

photo : Ella Hermé

Après la sortie du troisième album, Pop sauvage, plus lumineux, Metro Verlaine est en concert vendredi 7 juin à Maromme avec Rush, le festival du 106, et samedi 8 juin à Ça sonne à la porte à Grossœuvre.

Pour Raphaëlle Verlaine et Axel Verlaine, c’est apparu comme une évidence. « Nous nous sommes fait la remarque en sortant du studio et en réécoutant les bandes. Quelque chose de neuf se dessinait avec cet album. C’est un nouveau cycle qui démarre. Nous grandissons et nous n’avons pas envie de nous répéter ». Le marqueur est ce troisième disque de Metro Verlaine, Pop sauvage, sorti en février 2024. 

Du neuf après dix années d’existence pour le duo eurois. « Peut-être que cela a joué inconsciemment, s’interroge Axel Verlaine. Nous avons fait ce que nous avions à faire. Aujourd’hui, nous prenons toujours autant de plaisir. Nos rêves n’ont pas changé. Au fond de nous, il y a cette envie d’aller tourner aux États-Unis, de sortir un gros succès et de travailler avec Robert Smith de Cure. Mais, là, cela reste de l’ordre du fantasme. Nous avons plein de trucs en tête et nous voulons aller très vite ».

Très vite en effet puisque Pop sauvage arrive moins de deux ans après Funeral Party. Cet album, avec huit titres, joue avec les contrastes. « Pop sauvage est le premier morceau qui a été écrit. Il a donné le ton. Nous aimons beaucoup cette dualité, d’un côté, la pop qui apparaît souvent comme quelque chose de lisse. Mais il ne faut pas oublier les Kinks. On y a ajouté une rage sourde. Cela reflète nos influences musicales ».

Il y a en effet dans cet album une noirceur lumineuse, une mélancolie joyeuse. En concert aux festivals Rush à Maromme et Ça sonne à la porte à Grossœuvre, Metro Verlaine séduit là encore davantage avec des textes plus incisifs et des titres plus mélodieux, plus harmonieux, pour certains d’une pop surfé, pour d’autres, d’un rock entêtant. De Pop sauvage à Waterloo, le souffle ne retombe jamais. Metro Verlaine a intégré toute l’énergie de ses live et celle du soleil du sud-ouest de la France où l’album a été enregistré en trois semaines.

Infos pratiques

  • Vendredi 7 juin à 19 heures à L’Académie du Shed à Maromme. En première partie de Dream Wife. Gratuit.
  • Samedi 8 juin à partir de 15 heures au festival Ça sonne à la porte à Grossœuvre. Gratuit