Déviations sur trois parcours

Le Volcan au Havre propose un tout nouveau festival. Déviations est dédié aux formes théâtrales renouvelées et à des sujets d’actualités. Des précisions avec la directrice, Camille Barnaud.

Des paroles pour affirmer les droits des femmes

Le festival Déviations commence avec la reprise de « Reconstitution : le procès de Bobigny », une pièce, au format original, qui revient sur cet événement judiciaire de 1972 porté par Gisèle Halimi. C’est mardi 12 et mercredi 13 mars au Volcan au Havre.

La mélancolie d’une femme en exil

« Je serai feu » raconte le parcours d’une femme exilée. La compagnie OkO le retrace en février pendant les festivals En Attendant L’Éclaircie et Toute Première Fois à Saint-Valery-en-Caux, à Lisieux, au Havre, à Rouen et à Caen.

Le capitalisme et l’amour

« Face A » parle d’amour, un sujet développé par Louise Brzezowska-Dudek et Léa Perret de la compagnie M42 les 14 et 15 février à L’Étincelle à Rouen, le 30 mars à la scène nationale de Dieppe et le 4 avril au théâtre des

Jean-Neige et les sept bûcheronnes

C’est un conte « À L’Envers, à l’endroit » pour mettre autrement des idées en place. La Bocca della luna joue cette adaptation de « Blanche neige et les sept nains » et du « Petit Poucet » à Canteleu, à Rouen et à Saint-Pierre-lès-Elbeuf.