Rouen impressionnée colore la ville

par | 23 juin 2020 | Exposition

Rouen impressionnée réunit en 2020 une vingtaine de street-artistes qui interviennent à partir du 23 juin dans différents quartiers de la ville. Le tout est orchestré par Olivier Landes, géo-urbaniste et commissaire de l’exposition.

Le street art, ce n’est pas seulement peindre des murs ou autres surfaces extérieures d’une ville. « La particularité des artistes urbains : ils épousent un site. Dans l’art urbain, il y a 50 % d’artistique et 50 % d’architecture. J’ai cette sensibilité aux lieux. Mon travail consiste à proposer aux artistes certains de ces lieux ». Olivier Landes est géo-urbaniste et commissaire de cette nouvelle édition de Rouen impressionnée. Quand il appréhende un espace, il regarde l’architecture, s’informe sur son histoire, cherche à comprendre la vie qui s’y déroule. Il fait très souvent « le lien entre un espace public et son usage privé. On dit  : c’est mon école. C’est mon banc. Rouen impressionnée offre aux habitants un patrimoine culturel afin qu’ils puissent dire : c’est mon œuvre. Le fait de regarder une œuvre d’art dans un espace crée des sensations privées ».

Pour imaginer Rouen impressionnée 2020, Olivier Landes s’est à nouveau promené dans la ville. Il a lu, rencontré des habitants et des responsables d’association. Il a souhaité que cette nouvelle édition « offre un nouveau regard sur la rive gauche. Rouen reste une ville clivée. J’ai voulu amener les habitants à aller dans d’autres quartiers ». Ce sera vers Saint-Sever, Grammont, le port. Sans oublier le centre ville et les Sapins. 

Tous ces lieux, ils les a proposés à différents artistes locaux, comme Fabrice Houdry, Lison de Ridder, Liz Ponio, LKsir, Patrice Marchand…, et internationaux, tels que Manolo Mesa, Jan Vormann, Elia Chali… Ce sont en majorité des peintres. D’autres préfèrent la technique de la gravure et du collage, les Lego ou encore le tricot. Olivier Landes tente de les embarquer au-delà de leurs pratiques et vers divers courants picturaux comme la figuration, le pointillisme, l’abstraction…

Deux parcours à l’automne

Deux artistes commencent leur travail ce mardi 23 juin. Nelio est face à la bibliothèque Grammont pour composer un paysage abstrait, presque rêvé. Quant à Liz Ponio, elle se trouve devant une façade du centre social Simone-Veil, recouverte de gallets. « Elle a une sensibilité à la couleur et peint des animaux monochromes. J’ai souhaité l’emmener vers le pointillisme. Elle va travailler galet par galet ». À la mi-juillet, une dizaine d’œuvres seront terminées. À l’automne, ce sera au tour des artistes internationaux de changer les couleurs de la ville. Jan Vormann, un Allemand venant du Chili, va « réparer » le palais de justice avec des formes en Lego. Les deux parcours de Rouen impressionnée croiseront celui de l’édition 2016 avec les 7 grandes fresques murales.

Lors de Rouen impressionnée 2020, ce sera aussi une exposition sur les 35 ans de graffiti et de street art dans la ville. « En côtoyant Rouen, j’ai fait la connaissance de plusieurs artistes et vu une scène vivace. Au début, il y a eu l’époque des graffeurs qui effectuaient dans l’espace public un travail non autorisé. Cette scène a ensuite beaucoup évolué vers l’abstraction, le collage ». Une exposition pour se remémorer cette histoire qui s’écrit encore aujourd’hui.

Infos pratiques

  • Les œuvres pérennes et éphémères sont réalisées dans les quartiers Grammont, Saint-Sever, des Sapins, du port et en centre ville. Ouverture du premier parcours le 17 juillet et du second, le 25 septembre
  • 35 ans de graffiti et de street art à Rouen : exposition au pôle culturel Simone de Beauvoir à Rouen. Entrée gratuite
  • Photo : une œuvre de Jan Vormann

Vers les pages Instagram des artistes de l’édition
#ElianChali #JanVormann #Roid #manolomesa #maratmorik #RobertoCiredz #citémômes #fredcalmets #FabriceHoudry #HermanKolitz #jeanfaucheur #LisondeRidder #LizPonio #LKsir #NadègeDauvergne #nubianartwork #_Nelio #OliviaParoldi #Ratur #Savati ClaudeBlo, Ricci, PatriceMarchand, Ox.

À lire également

facilisis id in leo felis Donec felis justo massa ut