Tous les goûts sont dans la nature et dans Terres de Paroles

par | 24 juin 2020 | Vie culturelle

Soyez nature(s) avec Terres de Paroles, le festival littéraire qui se tient du 2 au 22 octobre dans 50 communes de la Seine-Maritime et qui s’est choisi comme parrain, Gilles Clément.

Après L’Amour fou, Soyez nature(s)Terres de Paroles qui se tient du 2 au 22 octobre en Seine-Maritime se décline une nouvelle fois selon une thématique. « Cela permet d’une part de donner une tonalité au festival, commente Muriel Amaury. D’autre part, avec un thème, il est possible d’aborder divers sujets et de sortir du champ de la littérature. Nous pouvons aller vers la philosophie, l’anthropologie… Les auteurs sont d’ailleurs de plus en plus intéressés par ses croisements et ses rencontres ».

Autre raison à ce choix : la directrice de Terres de Paroles a vivement souhaité inviter Gilles Clément, jardinier, botaniste, auteur. Et parrain de cette édition « C’est un homme passionnant qui écrit beaucoup, un personnage incroyable d’une grande générosité avec des préoccupations écologiques ». Gilles Clément sera les 10 et 11 octobre entre Duclair et Rives-en-Seine.

70 rendez-vous

Terres de Paroles dont la programmation s’est achevée en plein confinement reste un festival littéraire avec des lectures par des comédiennes et des comédiens, des rencontres avec des autrices et des auteurs, des concerts, des découvertes, des spectacles et des promenades au fil des mots. Toujours nomade, il se balade dans la métropole rouennaise, le pays de Caux et les Boucles de la Seine. Il évoquera l’animisme avec David Diop et Nastassja Martin, la vie dans les bois avec Alexis Jenni et Michel Granger. Fidèles de Terres de Paroles, Patrick Deville et Denis Lavant se retrouvent sur Amazonia. En tout, 70 événements pendant trois semaines dans 50 communes de la Seine-Maritime.

Le festival commencera néanmoins samedi 19 septembre avec les Lumières sauvages des compagnies Tilt et Porté par le vent. Ensemble, celles-ci vont éclairer de manière poétique l’espace Oscar-Niemeyer. Certes des lumières mais aussi des lectures et de la musique avec Laetitia Botella des Nuits vertes, Anne-Sophie Pauchet d’Akté et Charles Berling avec Hifiklub. Des lumières encore pour la clôture du festival, jeudi 22 octobre à Fauville-en-Caux, avec la Compagnie de la Machine et Pierre de Mecquenem.

Terres de Paroles sera enfin « On The Road » avec la bibliothèque itinérante qui sillonnera le département. Cette fois, elle aura à son bord, à partir du 26 septembre, Alice Baude qui proposera des ateliers pour S’écrire par hasard. Retour également du Gueuloir avec Dominique Bonafini et Johann Charvel qui se poseront dans 20 communes pour raconter des histoires.

Infos pratiques

  • Samedi 19 septembre à partir de 20h03 : lancement de Terres de Paroles avec la compagnie Tilt, Charles Berling et Hifiklub à l’espace Niemeyer au Havre. Gratuit
  • Du 2 au 22 octobre dans la métropole rouennaise, dans le pays de Caux et dans les Boucles de la Seine
  • Programme complet sur www.terresdeparoles.com
  • Ouverture de la billetterie le 5 septembre sur le site du festival

À lire également

pulvinar at Praesent neque. ut ipsum suscipit elementum tristique vel,