Juste après la catastrophe avec l’Ensemble Se Tordre

photo : Arnaud Bertereau

L’explosion d’un site industriel : c’est la toile de fond du roman de Stéphane Herzog, On. Avec son Ensemble Se Tordre, il adapte le récit à la scène qu’il nourrit de danse et de musique. C’est à voir dimanche 18 juin à la salle Louis-Jouvet à Rouen dans le cadre des pratiques amateurs.

On savait. On a toléré et on a vu un immense nuage noir passer au dessus de sa tête après l’explosion du site industriel le 26 septembre 2019 à Rouen. Dans On, un roman publié en 2021, Stéphane Herzog raconte les conséquences psychologiques d’une telle catastrophe sur cinq trentenaires. Bien sûr, pas une personne va réagir de la même manière. Faut-il s’enfuir ? Faut-il s’engager ? Faut-il avoir peur ? Faut-il se terrer ? Faut-il exploser de colère ? Les sentiments se mêlent, se confrontent et se contredisent.

À partir du livre, Stéphane Herzog a écrit un spectacle avec son Ensemble Se Tordre. On est présenté dimanche 18 juin à la salle Louis-Jouvet à Rouen. L’auteur a choisi divers extraits pour « gommer les personnages » et apporter une dimension plus universelle aux propos. « C’est un échange sur la manière dont a été vécue cette nuit. De quoi a-t-on eu peur. Du feu ? Des retombées ? Qu’est-ce qui a été suspect ? ». On évoque également le besoin de se rassembler et les traces qu’un tel événement peut laisser.

Au texte se marient images, musique et danse. Les premières créent des ambiances tendues, la dernière « illustre les sentiments. Elle se charge de plusieurs intentions ». Dans On, quatorze artistes s’emparent de cette matière artistique qui interroge la notion de responsabilité.

Infos pratiques

  • Dimanche 18 juin à 18 heures à la salle Louis-Jouvet à Rouen
  • Durée : 50 minutes
  • Tarif : 5 €
  • Aller au spectacle en transport en commun avec le réseau Astuce