Raconter « Les Misérables » en une heure

photo : Kalimba

Raconter Les Misérables de Hugo en une heure : tel est le défi des Batteurs de pavés. Le duo suisse sera présent à plusieurs festivals normands : Les Escales à Vraiville, Les Embarqués à Léry-Poses, Les Bakayades à Grand-Quevilly, Sorties de bain à Granville et Jours de fête dans la métropole rouennaise.

Les Batteurs de pavés aiment les textes classiques et ils y reviennent avec gourmandise. Certes ils les aiment mais ils préfèrent les « désacraliser » pour en donner des versions décapantes. Et toujours en restant fidèles aux œuvres. Après Hamlet de Shakespeare, Les Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas, Germinal de Zola, ils adaptent pour la rue Les Misérables de Victor Hugo qu’ils jouent aux Escales et aux Embarqués à Léry-Poses, aux Sorties de bain avec l’Archipel à Granville et pendant Jours de fête, le festival estival de la Métropole rouennaise.

Les Misérables, Les Batteurs de pavés les racontent en seulement une heure. « On malmène quand même un peu l’œuvre même si on l’adore. Mais nous sommes incapables d’être sérieux. Nous sommes de sales gosses », remarque Emmanuel Moser qui forme le duo avec Laurent Lecoultre. Des sales gosses et aussi « de mauvais élèves. Nous travaillons à partir des textes des auteurs, aussi à partir de résumés, de livres pour enfants. Nous sommes obligés d’aller à l’essentiel » sans en présenter un résumé. 

Pour y parvenir, Les Batteurs de pavés ont trouvé leur écriture. « Nous allons chercher les actions que nous pouvons jouer et raconter ». Le temps de la pièce, celles-ci se succèdent à un certain rythme et avec la complicité du public. Les Misérables du duo suisse est une création pour deux comédiens et vingt spectatrices et spectateurs qui « figurent divers personnages. Nous distribuons quelques actions aux enfants et aux adultes. Le but est de les mettre en valeur et de passer un bon moment avec eux. Nous leur donnons l’impression que nous avons tout monté la seconde précédente ».

Avec Les Misérables de Victor Hugo, une histoire tragique bien connue, Les Batteurs de pavé présentent une pièce qui se déroule à vive allure et ne manque d’humour.

Infos pratiques

Les Embarqués

  • Vendredi 30 juin à 19 heures place de La Mairie à Vraiville
  • Samedi 1er juillet à 15 heures espace du vent, quai n°1 à la base nautique à Léry-Poses

Les Bakayades

  • Samedi 1er juillet à 19 heures sur l’esplanade Tony-Larue à Grand-Quevilly
  • Dimanche 2 juillet à 14h30 devant les immeubles Pluviers, Paons, Héron à Grand-Quevilly

Sorties de bain

  • Mercredi 5 juillet à 19h30 à Muneville-sur-Mer
  • Jeudi 6 juillet à 17h30, plaine des Mimosas à Granville
  • Vendredi 7 juillet à 19 heures, parking Jonville à Granville

Jours de fête

  • Dimanche 16 juillet à 18 heures à l’Aître Saint-Maclou à Rouen

  • Durée : 1 heure
  • Spectacle à partir de 8 ans
  • Gratuit