Huit Nuits fait sa release party

photo : DR

Avant un concert dimanche 18 février à la scène nationale de Dieppe, Huit Nuits fait sa release party vendredi 16 février au Trianon transatlantique à Sotteville-lès-Rouen pour la sortie de son album, Aveu de faiblesse, avec dix titres poétiques. 

Ils ont commencé tous les deux. Manon Basille, au violoncelle, et Pierrick Le Bras, à la guitare, ont fondé Huit Nuits, un duo rouennais où les mots et les voix s’enlacent dans un univers intime et poétique. Ils ont ensuite accueilli Bertrand Geslin, batteur et percussionniste. Les voilà désormais à quatre avec Pierre Cabanes, à la basse, la guitare et aux claviers. « Nous sommes toujours dans notre objectif d’évoluer. Nous ne voulons pas arrêter de chercher. Cela passe par un changement dans l’énergie et dans une addition de fréquences », explique Manon Basille. « Pour ces nouveaux morceaux, nous voulions ajouter une dynamique profonde et une richesse mélodique », poursuit Pierrick Le Bras.

À quatre donc pour le premier LP de Huit Nuits qui sort vendredi 16 février. Le groupe le fera découvrir le même jour au Trianon transatlantique à Sotteville-lès-Rouen avant un concert deux jours plus tard à la scène nationale de Dieppe. Son titre : Aveu de faiblesse. Manon Basille et Pierrick Le Bras racontent les failles, les travers, les blessures. « C’est un objet post-covid, remarque la violoncelliste. Nous étions dans une forme d’introspection. C’est d’ailleurs la façon dont nous envisageons l’écriture. C’est comme une confession. Il y a là une forme d’honnêteté par rapport aux autres. Il faut assumer ses zones d’ombre. Pour certains, cela peut apparaître comme un défaut. Au contraire, c’est avouable et c’est beau. Et c’est de cette manière que l’on rencontre quelqu’un ». 

Photo : Pierrick Le Bras

Comme un récit

Un Aveu de faiblesse à travers dix titres. Huit Nuits a souhaité lui donner une forme de récit en deux parties. « Nous voulions aller plus loin qu’une tracklist. C’est un guide dans la compréhension du projet », précise Pierrick Le Bras. À chacun d’inventer son histoire où les murs enferment les cœurs et les corps. Ce qui n’empêche pas de rêver et d’éveiller des désirs. À quatre, la pop-folk de Huit Nuits se teinte d’autres nuances et Manon Basille peut prendre toute liberté avec sa voix.

Un premier clip est sorti sur Sauvage. Pour les prochains, Manon Basille et Pierrick Le Bras vont multiplier les collaborations. Comme ils ont toujours fait. « Nous ne voulons pas avoir le monopole de la création. Nous avons envie de faire vivre cet album de plusieurs façons et nous ne voulons pas le faire seuls. C’est un réel plaisir de créer ensemble et les autres nous donnent quelque chose de précieux ». La suite arrive très prochainement.

Infos pratiques

  • Vendredi 16 février à 20h30 au Trianon transatlantique à Sotteville-lès-Rouen. Première partie : Agathe. Tarifs : de 15 à 5 €. Réservation au 02 35 73 95 15 ou sur www.trianontransatlantique.com
  • Dimanche 18 février à 10h30 au Drakkar à Neuville-lès-Dieppe. Tarifs : 12 €, 10 €. Réservation au 02 35 82 04 43 ou sur www.dsn.asso.fr