La peinture du Moyen-Âge s’anime avec Alex Verhaest

par | 30 juin 2020 | Exhibit, Exposition

Dans son travail, Alex Verhaest, artiste belge, mêle peinture de la Renaissance et nouvelles technologies. Elle présente The Dinner de Temps mort, une œuvre qui a beaucoup circulé, jusqu’au 6 septembre lors d’Exhibit ! au Tetris au Havre.

Dans cette famille-là, il n’est pas simple de communiquer. Surtout depuis le suicide du grand-père. Hélène, Peter, Dolores et Madeleine sont en deuil et ne parviennent pas à exprimer leur chagrin et leur douleur face à cet événement tragique. Inspiré d’un pamphlet du Moyen-Âge, Alex Verhaest réalise une série de portraits de cette famille en plein conflit émotionnel. Pour Exhibit !, le festival des cultures numériques qui se tient jusqu’au 6 septembre au Tetris au Havre, l’artiste belge présente The Dinner de Temps mort.

À table, il y a les quatre personnages, avec le regard perdu, reproduits une fois. Comme pour jouer au jeu des différences. Au centre se trouve Angelo, le narrateur, recueilli. L’image est troublante puisqu’elle rappelle une scène de cinéma et un tableau du XVe siècle. C’est tout le travail d’Alex Verhaest, avant tout pictural, qui marie peinture et vidéo avec une grande rigueur.

Une plongée dans le tableau

La peinture, tout d’abord : « j’ai suivi mes études à Bruges et j’étais tout le temps dans les musées. J’adorais les œuvres de la Renaissance et du Haut Moyen-Âge, notamment la manière dont elles racontent les histoires. On y voit les récits des grands mythes ».

Quant à la technologie, elle a grandi avec. « Enfant, j’ai passé mon temps à jouer sur une console. Il est important de travailler avec les outils de notre époque. Pour moi, tout contribue à forger l’imagerie populaire. Cependant, la technologie doit rester au service de la narration. Elle est comme un décor ».

Dans The Dinner, Alex Verhaest plonge le public dans une scène quelque peu surréaliste. Les protagonistes de l’histoire sont là, comme figés dans un temps qui n’avance plus. Pourtant, chacun cligne des yeux. Le papillon bouge ses ailes… Et il y a le téléphone posé sur la table. Quand on compose le numéro affiché à l’entrée de la salle d’exposition, le mobile sonne, les personnages s’animent et Angelo répond. « C’est important pour moi que tout le monde puisse entrer de manière émotionnelle et ludique dans cette histoire ». Le personnage central raconte l’histoire de la famille et fait entendre la conversation très tendue, voire étouffante, de quatre membres de la famille. Il sera bien difficile cette fois de cacher leurs sentiments.

Infos pratiques

  • Du 27 juin au 6 septembre, tous les jours, sauf le mardi, de 11 heures à 18 heures au Tetris, Fort de Tourneville au Havre. Entrée libre et gratuite. Port du masque obligatoire. Réservation obligatoire au 02 35 19 10 38 ou sur www.festivalexhibit.fr
  • Atelier fakenews avec Alex Verhaest les 20, 21 et 22 août

Le programme d’Exhibit !

  • Exposition collective avec Lawrence Malstaf, Julie Stephen Chheng, Marco Barotti et le collectif In-Dialog
  • Fablab, tous les jours, sauf le mardi, de 11 heures à 14 heures pour les projets accompagnés et de 14 heures à 18 heures en entrée libre à La Halle
  • Boutique éphémère, tous les jours, sauf le mardi, de 11 heures à 18 heures à La Halle

À lire également

libero pulvinar Lorem massa odio venenatis, in Phasellus Aenean