COVID 19 : Pas de concerts. Pas de spectacles. Pas d’expositions… nous avons une belle pensée et apportons tout notre soutien à tous les acteurs et actrices du monde culturel, particulièrement affectés par cette mesure. Prenez soin de vous. Restez chez vous et toujours aussi curieux !

Nord en concert : le nouveau cap de Xavier Feugray

par | 31 août 2015 | A la une, Concert

Des concerts et une sortie d’album : Nord fait une belle rentrée. Le nouveau projet de Xavier Feugray ne cesse de séduire. Le Rouennais a réussi à faire une synthèse intéressante de ses diverses influences dans cette première partie d’une bande son à la fois sombre et lumineuse. Nord joue à Verneuil-sur-Avre, à Rouen, à Canteleu, à Sotteville-lès-Rouen.

 

NORD 1Le nom de Xavier Feugray a longtemps été lié à la chanson française. Ses précédents projets, Damfortune et Xavfeugray, en avaient la couleur. Et cette influence de la chanson française, l’auteur et musicien rouennais l’a toujours revendiquée pleinement. Il faut commencer par aller chercher loin : Brassens. « Ses chansons touchent directement. Il a une manière très personnelle d’appréhender les choses, d’écrire de superbes histoires. Même les personnages sont magnifiques. Je suis sûr qu’il était un gars entier, vrai et qu’il faisait ce travail avec honnêteté ». Il y a eu ensuite Renaud « avant la descente aux enfers. Renaud, c’est un concentré d’une époque ». La chanson française encore avec Dominique A, Françoiz Breut, Dick Annegarn, Mathieu Boogaerts… Puis Bertrand Belin, Florent Marchet

 

Avec sa grande sœur, Xavier Feugray découvre la musique anglo-saxonne. « Elle était fan des Doors ». Il lui emprunte sa guitare, commence à composer et flashe sur Nirvana. « Le côté urgent me plaisait beaucoup ».

 

La poésie a été également une importante source d’influence pour Xavier Feugray. Il y a Queneau qui « a ouvert une brèche » et Aragon. « Je l’ai découvert par hasard. Au collège, j’ai trouvé sur un bureau un recueil qu’une personne avait oublié. J’ai adoré la beauté des formules. Certaines sont parfois alambiquées. C’est aussi une poésie qui donne à réfléchir ».

 

Un premier EP

Depuis quelques mois, le lien avec la chanson française s’est quelque peu distendu. Avec Nord, son nouveau projet musical, lauréat Booster, Xavier Feugray nourrit ses influences de touches electro pour créer des ambiances brumeuses. Ses titres restent aussi touchants et deviennent entêtants. Nord sort son premier album vendredi 11 septembre avec quatre titres, Drunk, Mémorable, Temps mort, Elle voudrait.

 

On est déjà impatient d’entendre la suite. Elle s’écrit en ce moment. « Je suis à la recherche d’ambiance. En ce moment, je suis une véritable éponge. J’écoute du jazz, de la musique traditionnelle. J’ai besoin de me nourrir parce que j’ai un manque de culture musicale. Donc, je sample. C’est le côté ludique de la musique ».

 

La suite, c’est aussi toute une série de concerts. Xavier Feugray n’est plus seul sur scène. Il est entouré de deux complices, Ludwig Brosch et Thierry Minot.

 

Les dates

  • Vendredi 4 septembre au festival Les Mauvaises Graines au Silo à Verneuil-sur-Avre. Tarifs : 18 €, 15 €. Réservation sur www.festival-mauvaisesgraines.fr
  • Vendredi 11 septembre à 20h30 sur La Lutèce à Rouen avec Presque L’Amour. Tarif : 6 €. Réservation à europeandco@gmail.com
  • Mercredi 30 septembre à 20h30 à l’espace culturel François-Mitterrand à Canteleu en première partie de The Hyènes. Tarifs : 13 €, 9 €. Réservation au 02 35 36 95 80
  • Vendredi 20 novembre à 20h30 au Trianon transatlantique à Sotteville-lès-Rouen en première partie de Mathieu Saïkaly. Tarifs : de 14 à 7 €. Réservation au 02 35 73 95 15 ou sur www.trianontransatlantique.com
  • Jeudi 24 septembre à 19h30 au Badaboum à Paris. Tarif : 11 €. Réservation sur www.badaboum.paris.fr

 

Pour écouter Nord : ici

 

À lire également

vulputate, Donec facilisis ipsum fringilla dolor. commodo neque.