Dido and Aeneas, le chef-d’œuvre de Purcell présenté du 9 au 13 mai, est un magnifique spectacle qui dépeint avec subtilité les états émotionnels d’un couple amoureux. Le Poème harmonique de Vincent Dumestre ravit une nouvelle fois les yeux, les oreilles et le cœur.

 

photo Jean pouget

photo Jean pouget

Difficile de réduire ce Dido and Aeneas à un simple opéra. La nouvelle production du Poème harmonique qui retrouve, après Le Carnaval baroque, les metteurs en scène Cécile Roussat et Julien Lebek se révèle un spectacle fantastique. Elle sublime la passion amoureuse de Didon, reine de Carthage, et Enée, le prince troyen à travers non seulement la musique mais aussi la danse et le cirque.

 

C’est toute une palette des sentiments que Cécile Roussat et Julien Lebek donnent à voir. Il y a l’amour, la détresse, la colère et la solitude de Didon, interprétée par une Vivica Genaux bouleversante. L’amour encore et aussi le doute avec Enée qui décide pourtant d’obéir à des « dieux » peu bienveillants.

 

Face à ces deux héros, se trouve la Magicienne, une étrange créature tentaculaire, un peu folle dingue, avec un esprit maléfique. Elle est entourée d’êtres, mi-homme, mi-animal, qui portent dans leur danse, leur acrobatie et leur voltige l’inquiétant et délirant stratagème de la sorcière : la mort de Dido et la destruction de Carthage.

 

L’eau, omniprésente dans la pièce, reflète les états d’âme des différents personnages. Elle se fait tourmentée, coléreuse, puis apaisée, voire accueillante. C’est elle qui conduira Enée jusqu’à Didon, qui les séparera et qui enfin avalera le corps d’une reine, pétrie de douleur.

 

Ce Dido and Aeneas est un conte plein de belles surprises qui plonge dans l’ambiance du XVIIe siècle avec la musique de Purcell interprétée par le Poème harmonique, dirigé par Vincent Dumestre.

 

Les interprètes

  • Orchestre du Poème harmonique
  • Chœur Accentus/0péra de Rouen-Haute-Normandie
  • Vivica Genaux (Didon), Henk Neven (Enée), Ana Quintans (Belinda), Marc Mauillon (Magicienne), Caroline Meng (première sorcière), Lucile Richardot (deuxième sorcière), Nicolas Tamagna (esprit), Jenny Daviet (dame d’honneur)
  • Les acrobates : Sarasa Matsumoto, Sayaka Kasuya, Ahmed Said, Edwin Condette, Tarzana Foures, Anne-Claire Gonnard, Elodie Chan, Antoine Helou.

 

Les dates

  • Vendredi 9 mai à 20 heures, samedi 10 mai à 10h30, dimanche 11 mai à 16 heures, mardi 13 mai à 20 heures au Théâtre des Arts à Rouen. Tarifs : de 65 à 10 €. Réservation au 02 35 98 74 78 ou sur www.operaderouen.fr
  • Samedi 14 juin à 18h30 et à 21 heures, dimanche 15 juin à 16 heures et 19 heures à l’opéra royal du château de Versailles. Tarifs : de 140 à 52 €. Réservation sur www.chateauversailles-spectacles.fr

 

Lire également : les choix de Vincent Dumestre