La compagnie Akté crée « Au Loin les oiseaux »

photo : Laure Delamotte-Legrand

Au Loin les oiseaux raconte l’expérience d’être juré lors d’un procès. Avec cette pièce de théâtre, la compagnie Akté revient à l’écriture de Manon Ona. Elle crée jeudi 9 novembre au Tangram à Évreux avant les représentations au théâtre de Coutances, à l’ECFM à Canteleu, au Volcan au Havre, à DSN à Dieppe, au Trident à Cherbourg, au Passage à Fécamp, au CDN de Normandie-Rouen et à Juliobona à Lillebonne.

Après Kesta, Anne-Sophie Pauchet s’empare de Au Loin les oiseaux, une autre pièce de Manon Ona. La metteuse en scène de la compagnie Akté a souhaité effectuer ce « voyage en deux temps » dans l’écriture de cette autrice. « Les deux pièces sont différentes mais on y retrouve des points communs, notamment ses préoccupations sur les préjugés, son approche du langage qui est un moyen d’émancipation ou de domination ».

Dans Au Loin les oiseaux, Manon Ona revient sur le procès en appel de Jacqueline Sauvage. Cette femme a été condamnée à dix ans de prison en première instance pour avoir tué son mari en 2012 après avoir subi des violences pendant quarante-sept ans. L’autrice regarde cette affaire judiciaire du point de vue des jurés qui devront répondre à une question délicate. Jacqueline Sauvage a-t-elle commis un meurtre ou agi de manière légitime pour se défendre ?

En décembre 2015, ils et elles sont neuf, tirés au sort. Chacun et chacune arrive avec son histoire, ses convictions, ses colères, ses doutes. Manon Ona leur imagine un passé et un présent. « Elle regarde les gens avec une grande humanité et dresse une galerie sociologique de la France de province. Dans ce regard, il y a de la violence et de la douceur. Pour les comédiens et les comédiennes, c’est d’une grande richesse. La situation va révéler la complexité des personnages », remarque Anne-Sophie Pauchet.

Au Loin les oiseaux plonge dans les débats, très animés parfois, de ces neuf personnes qui se retrouvent dans cette salle de réunion, meublée juste de tables, de chaises et d’un rideau. Là défilent des vies dans cet espace évolutif.

Infos pratiques

  • Jeudi 9 novembre à 20 heures au théâtre Legendre à Évreux. Tarifs : de 20 à 10 €. Pour les étudiants :  carte Culture. Réservation au 02 32 29 63 32 ou sur www.letangram.com
  • Mardi 21 novembre à 20h30 au théâtre de Coutances. Tarifs : de 17 à 8,50 €. Réservation au 02 33 76 78 678 ou sur www.theatre-coutances.com
  • Jeudi 23 novembre à 20h30 à l’espace culturel François-Mitterrand à Canteleu. Tarifs : 10,60 €, 5,30 €. Réservation au 02 35 36 95 80
  • Mardi 28 novembre à 20 heures, mercredi 29 novembre à 19 heures, jeudi 30 novembre à 20 heures au Volcan au Havre. Tarifs : de 18 à 5 €. Pour les étudiants : carte Culture. Réservation au 02 35 19 10 20 ou sur www.levolcan.com
  • Jeudi 18 janvier à 19h30 à La Renaissance à Mondeville. Tarifs : de 16 à 8 €. Réservation sur www.larenaissance-mondeville.fr
  • Jeudi 25 janvier à 20 heures à la scène nationale de Dieppe. Tarifs : 19 €, 12 €. Réservation au 02 35 82 04 43 ou sur www.dsn.asso.fr
  • Mardi 30 janvier à 20h30 au Trident à Cherbourg-en-Cotentin. Tarifs : de 22 à 10 €. Réservation sur www.trident-scenenationale.com
  • Vendredi 2 février à 20h30 au Passage à Fécamp. Tarifs : 10 €, 8 €. Réservation au 02 35 29 22 81 ou sur www.theatrelepassage.fr
  • Jeudi 4 et vendredi 5 avril à 20 heures au théâtre de La Foudre à Petit-Quevilly. Tarifs : 10 €, 5 €. Réservation au 02 35 70 22 82 ou sur www.cdn-normandierouen.fr
  • Mardi 9 avril à 20h30 à Juliobona à Lillebonne. Tarifs : de 20 à 6 €. Réservation au 02 35 38 51 88 ou sur www.juliobona.fr

  • Durée : 1h50