C’est un voyage dans le temps, dans l’espace et en danse. Dalila Cortes revient sur l’origine du hip-hop dans Un Tour du monde des danses urbaines à effectuer mercredi 9 novembre au CDN de Normandie Rouen.

 

photo Laurent Gambarelli

photo Laurent Gambarelli

Qu’est-ce que la break dance, le voguing ? D’où vient le krump ? Dalila Cortes répond à ces questions et à bien d’autres encore dans Un Tour du monde des danses urbaines proposé mercredi 9 novembre au théâtre des Deux Rives à Rouen. « Tout le monde ne connaît pas encore bien les danses urbaines. Elles sont toutes très différentes parce qu’elles ont chacune leur thème, leur histoire… Il y a aussi une manière très précise de la pratiquer ». Alors le voguing ? « Il commence à émerger dans les années 1960 dans les prisons aux Etats-Unis. Les détenus qui regardent des magazines de mode imitent et caricaturent les poses des mannequins. Le voguing prend ensuite un essor dans la communauté homosexuelle à Harlem », rappelle la danseuse.

 

Telle une conférence dansée, complétée d’images d’archives, Dalila Cortes évoque dix danses urbaines mais également le contexte politique, économique, social et culturel dans lequel elles se sont développées. « Aucune de ses danses n’a été créée par hasard. Elles sont pour la plupart la transformation de la violence en une énergie positive ». Elle emmène dans un voyage sur trois continents, l’Afrique, l’Amérique et l’Europe, dans dix villes, New York, Paris, Chicago, Kingston, Lianda, Rio de Janeiro, Londres… Ces danses sont en effet attachées à un lieu, à une histoire, à une musique, à une tenue vestimentaires, à une énergie et ont ensuite franchi toutes les frontières.

 

Point de départ de ce Tour du monde des danses urbaines : l’Afrique où le pantsula a vu le jour. « C’est une danse très rythmée et très graphique venant de Johannesbourg. On engage beaucoup les pieds et les jambes ». Dalila Cortes revient aussi sur le dubstep, le passinho, le kuduro, la house… et invite le public à monter sur scène pour faire quelques pas de dancehall et de break dance.

 

 

 

  • Mercredi 9 novembre à 15 heures et 19 heures au théâtre des Deux-Rives à Rouen. Tarifs : 6 €, 4 €. Pour les étudiants : carte Culture. Réservation au 02 35 03 29 78 ou sur www.cdn-normandierouen.fr
  • Spectacle tout public à partir de 10 ans