Jean-Philippe Clarac et Olivier Delœuil ont ouvert la saison 2018-2019 de l’Opéra de Rouen Normandie avec un inoubliable Butterfly. Le duo de metteurs en scène revient avec un concert-méditation imaginé sur une œuvre de Haydn, Les 7 Dernières Paroles du Christ en Croix, ponctué de lecture de textes par Marina Hands. C’est vendredi 15 et samedi 16 mars au Théâtre des Arts à Rouen et dimanche 17 mars à L’Éclat à Pont-Audemer.

Jérusalem sous la pluie ou sous la neige. Les images dévoilent autant l’intégralité de la ville que son cœur avec ses édifices religieux, ses échoppes et ses habitants. Sept d’entre eux sont invités à écouter Les 7 Dernières Paroles du Christ en croix de Haydn. Ces 7 anonymes sont filmés en gros plan pour rappeler que la poésie de la musique a des effets sur chacun. Au fil de la partition, les traits des visages se détendent, le regard s’adoucit. Certains osent un léger sourire. Tous laissent apparaître une même émotion.

Ce sont les images que Jean-Philippe Clarac et Olivier Delœuil sont allés tourner à Jérusalem. « Nous voulions aller là-bas. C’était un rêve. Jérusalem est une ville qui fascine depuis l’adolescence. Il y a toute la culture religieuse et cela se joue sur quelques centaines de mètres carrés. Que l’on soit croyant ou pas, on se rend compte que nous sommes le produit de cet espace, de ce qui s’est joué il y a des milliers d’années. Il y a une force spirituelle et tellurique. Jérusalem est aussi fascinante parce que l’on peut entendre trois langues, l’anglais, l’arabe et l’hébreu. Nous avons rencontré des personnes complètement différentes : une jeune soldate juive, un chauffeur de taxi palestinien avec son client, des enfants, des touristes… Et elles ont vécu la même chose avec la musique et se retrouvent unies dans la même humanité  ».

Ce film projeté sur un écran géant, tel un retable, accompagne la musique des 7 Dernières Paroles du Christ en croix jouée par l’orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie, dirigé par Christophe Alstaedt, vendredi 15 et samedi 16 mars au Théâtre des Arts à Rouen et dimanche 17 mars à L’Éclat à Pont-Audemer.

Dans une quasi obscurité

Les deux complices Jean-Philippe Clarac et Olivier Delœuil qui explorent toutes les formes de théâtralisation depuis dix ans se sont emparés avec beaucoup de délicatesse de la partition de Haydn (1732-1809) écrite en 1787 après une commande d’un homme d’église de Cadix pour les célébrations du Vendredi saint. 

Avec les metteurs en scène, Les 7 Dernières Paroles du Christ en croix devient un concert-méditation. « Nous souhaitons placer le spectateur dans un état de conscience un peu flottant. C’est bien si le spectateur accepte de se laisser porter, de lâcher prise ». Tout est propice au recueillement.  On entre, presque selon un cérémonial. La salle est plongée dans une quasi obscurité. Le texte des 7 Paroles, traduit en plusieurs langues, défile sur l’écran et on perçoit les ambiances de la ville de Jérusalem.

Il y a évidemment les 7 sonates de Haydn, une musique émouvante illustrant les sentiments par lesquels passe le Christ lors de la crucifixion, et la lecture de textes par Marina Hands. Jean-Philippe Clarac et Olivier Delœuil ont réalisé un montage des écrits de Georges Bernanos, Max Jacob, de la Bible, de Mihail Bulgakov, de Patti Smith, de Simone Weil, de Rachel, de Mansour Al Hallaj… pour venir interroger les 7 Paroles. Tout se termine dans un tremblement de terre qui met fin à la méditation.

Infos pratiques

Relikto vous fait gagner des places

  • Gagnez vos places pour la représentation du samedi 16 mars à 18 heures au Théâtre des Arts à Rouen.
  • Pour participer : likez la page Facebook, partagez l’article et écrivez à relikto.contact@gmail.com