Philippe Sly revient à Die Winterreise de Schubert. Il le fait avec un ensemble Klezmer pour révéler l’esprit de l’errance. Le baryton-basse canadien et The Chimera Project interprète ce cycle de 24 Lieder mardi 18 et mercredi 19 décembre à la chapelle Corneille à Rouen.

C’est une partition sur laquelle il reviendra régulièrement jusqu’à la fin de sa carrière. Philippe Sly en est certain. Die Winterreise (Le Voyage d’hiver) de Schubert est « un miroir, un point de repère dans mon trajet en tant qu’interprète. Les rituels nous aident à bien se définir, à bien évoluer. Ils permettent de s’ancrer dans le monde. Évoluer avec une telle pièce, c’est le sens du spectacle et le sens de faire un spectacle ».

Le baryton-basse canadien, notamment connu pour son rôle de Don Giovanni au festival d’Aix-en-Provence, a interprété Die Winterreise de Schubert en récital. Cette fois, sa voix se mêle à un ensemble Klezmer traditionnel composé d’un trombone, un violon, un accordéon et une clarinette. « J’avais entendu Samuel (Carrier, accordéon, ndlr) et Félix (de L’Étoile, clarinette, ndlr), reprendre le premier lied de Winterreise, Gute Nacht. J’ai trouvé que leur esthétique fonctionnait bien pour ce cycle de Schubert. Cette partition pose des questions existentielles. Comment pouvons-nous sortir du chaos de la tragédie humaine ? Même la mort n’est pas la solution. Alors, comment transcender nos angoisses ? Cette musique évoque parfaitement le thème de l’errance de l’âme qui traverse l’œuvre ».

« Comme sur un fil »

Avec Philippe Sly et The Chimera Project, Die Winterreise devient un voyage intérieur à suivre mardi 18 et mercredi 19 décembre à la chapelle Corneille à Rouen. « Dans cette œuvre, il y a beaucoup de symboles. Nous avons voulu les mettre en valeur. Par ailleurs, nous ne voulions pas que tous les instruments jouent en même temps du début à la fin. Nous avons privilégié des instants plus intimes, des conversations entre un instrument et le chanteur », explique Samuel Carrier, co-arrangeur avec Félix de L’Étoile. Pour Philippe Sly, « la musique devient un personnage. Elle s’entend beaucoup mieux et on découvre davantage l’intention du compositeur.  Schubert a été très influencé par ces musiques traditionnelles ».

Autres particularités de ce spectacle : il est tout d’abord mis en scène par Roy Rallo. Die Winterreise doit être un geste musical. Les différents interprètes jouent sans partition afin d’être « plus libre physiquement » et d’avoir « la philosophie d’un groupe de musique ». Die Winterreise nous impose d’être « comme sur un fil. Il faut à la fois garder le corps chaud et la tête froide. Ce n’est pas que de l’émotion mais être dans un état d’esprit très zen ».

Infos pratiques

  • Mardi 18 et mercredi 19 décembre à 20 heures à la chapelle Corneille à Rouen.
  • Tarifs : de 21 à 10 €. Pour les étudiants : carte Culture.
  • Réservation au 02 35 98 74 78 ou sur www.operaderouen.fr

Relikto vous fait gagner des places

  • Gagnez vos places pour le concert de Philippe Sly mardi 18 et mercredi 19 décembre à la chapelle Corneille à Rouen.
  • Pour gagner : likez la page, partagez l’article, écrivez à relikto.contact@gmail.com ! Merci de préciser le jour qui vous convient