Concert au 106 : les rêves de Voyou

par | 26 janvier 2018 | Concert

Seul sur un tandem… C’est le titre d’un premier album. Voyou, projet de Thibault Vanhooland l’affirme. Il poursuit sa vie musicale en solitaire dans des univers pop et mélancolique. Il joue vendredi 26 janvier au 106 à Rouen.

On l’a vu au sein de différentes formations musicales phares de la scène nantaise. Thibault Vanhooland a fait un bout de chemin avec Pégase. « Avec eux, j’ai appris l’importance de chaque son. Chaque sonorité doit correspondre à la bonne émotion ». Il a joué aussi dans Rhum For Pauline. « C’est un groupe avec lequel on répétait les morceaux des centaines de fois. Le travail était acharné. On ne se contentait pas de peu ». Il y a aussi Elephanz. « J’ai beaucoup aimé développé le côté pop. Ensemble, nous avons réussi à compose des chansons de manière efficace ».

Fort de cette expérience, Thibault Vanhooland s’est lancé dans une aventure solitaire. Il y avait tout d’abord l’envie de goûter à davantage de liberté. « En groupe, il faut faire des concessions parce que l’on n’entend pas les mêmes choses que ses copains. C’est également très enrichissant. Les autres nous emmènent toujours ailleurs ».  Néanmoins, Thibault Vanhoolen avait surtout la volonté de jouer ses propres titres. « Je travaille aussi seul depuis douze ans. J’ai mon ordinateur et mes logiciels pour faire de la musique. J’ai ressenti le besoin de partir. Je suis allé au Canada pendant trois mois. J’ai fait les choses comme je l’entendais. J’ai alors été traversé par plein de belles sensations ».

Une pop douce et mélancolique

Voyou, c’est le projet solo de Thibault Vanhooland qui sera vendredi 26 janvier au 106 à Rouen. Il y retrouvera ses copains d’Elephanz. « C’est un heureux hasard. Nous avons joué ensemble pendant dix ans. Récemment, je suis allé les voir en concert au Trianon à Paris. C’est la première que je voyais sur scène un groupe avec lequel j’ai eu une histoire forte ».

Voyou, c’est un univers empreint de pop mélancolique, de douce folie. Il raconte des rêves, des histoires modernes, simples et universelles. Son regard sur ses contemporains peut être malicieux mais toujours bienveillant. Le voilà Seul sur son tandem, titre d’un premier album prometteur, sorti en décembre 2017.

 

 

  • Vendredi 26 janvier à 20 heures au 106 à Rouen. Tarifs : de 14 à 3 €. Pour les étudiants : carte Culture. Réservation au 02 32 10 88 60 ou sur www.le106.com
  • Concert avec Elephanz

À lire également