Ces cinq-là ne sont pas superstitieux. Joad sort son nouvel album, Avec infiniment moins de sagesse, ce vendredi 13 février et donne son concert le même jour au Trianon transatlantique à Sotteville-lès-Rouen.

 

photo David Morganti

photo David Morganti

Un nouveau groupe. Joad a dû casser ses habitudes de vieux garçons puisque une jeune bassiste, Blandine, a intégré le groupe après le départ de Mathias. Avant cette nouvelle arrivée, Vincent, chanteur et guitariste, s’est interrogé maintes fois sur l’avenir du groupe. « Avec Mathias, nous écrivions tous les deux. Là, un binôme disparaissait après dix à quinze ans d’existence. J’avais peur de me retrouver seul et je ne savais pas si je serais capable d’écrire seul ». Vincent a besoin d’avoir un autre regard sur son écriture pour « éviter de tomber dans la facilité ».

 

Un nouvel album. Avec infiniment moins de sagesse, enregistré dans son propre studio est le quatrième album de Joad et le premier sans Mathias. Une occasion pour le groupe de « revenir aux débuts, à l’essentiel du groupe, au rock ». Un rock pluriel puisque le quintet n’a voulu rien s’interdire. « On n’a jamais reproché aux Beatles d’écrire dans plusieurs styles. Nous y sommes allés à l’instinct » jusqu’à teinter le rock de Joad de rap ou de blues des années 1960.

 

Une nouvelle écriture. Non pas pour un disque mais pour un film, Le Talent de mes amis, le premier long métrage d’Alex Lutz, comédien et metteur en scène, qui sortira le 6 mai prochain. « C’est une écriture complètement différente », remarque Vincent. « Nous sommes allés sur place parce qu’Alex voulait entendre la musique pendant le tournage. Ce qui nous a permis de nous mettre dans l’ambiance. C’était chouette à faire ». D’autant que le contact avec le réalisateur fut très facile. « Alex est une personne très humaine, très respectueuse. Je n’ai jamais eu l’impression d’être dirigé de manière maladroite ». Le Talent de mes amis raconte l’histoire de deux amis d’enfance et collègues de bureau poursuivant une vie tranquille jusqu’à ce que le duo soit perturbé par l’arrivée d’un spécialiste en développement personnel.

 

 

  • Vendredi 13 février à 20h30 au Trianon transatlantique à Sotteville-lès-Rouen. Tarifs : de 16 à 8 €. Réservation au 02 35 73 95 15 ou sur www.trianontransatlantique.com