Robyn Orlin, chorégraphe sud-africaine, a écrit And so you see…, un regard sur son pays vingt ans après la fin de l’Apartheid. La pièce est interprétée mardi 21 et mercredi 22 mars au CDN de Normandie Rouen.

 

And so you see… our honorable blue sky and ever enduring sun… can only be consumed slice by slice… En français : et voici donc… notre ciel honorablement bleu et notre constant soleil… qui ne peuvent être consommés que petit à petit… Un long titre pour un solo que Robyn Orlin a écrit pour le performeur Albert Silindokuhle Ibokwe Khoza, danseur sud-africain. Comme elle.

 

Dans cette pièce, présentée mardi 21 et mercredi 22 mars à Rouen, la chorégraphe revient sur ses racines. Robyn Orlin, souvent surnommée la dame irritante, a affronté des conflits, s’est soulevée contre le racisme et pour la liberté. Son art a toujours été politique et très engagé. Sans cesse, elle s’est interrogée sur les enjeux sociaux de la société dans ses différents spectacles pour porter des valeurs humanistes. Elle y ajoute toujours une pointe d’humour.

 

Il en est à nouveau question dans And so you see… Avec Albert Silindokuhle Ibokwe Khoza qu’elle a rencontré à Johannesburg, Robyn Orlin évoque toutes les facettes de l’Afrique du Sud. Le danseur qui appartient à une jeune génération d’artiste homosexuel, chrétien et guérisseur est sur scène emprisonné dans des tissus avant d’être libéré. Par un jeu de lumières et de caméras, c’est tout un jeu de domination et de soumission qui s’installe pendant cette création.

 

  • Mardi 21 et mercredi 22 mars à 20 heures au théâtre des Deux-Rives à Rouen. Tarifs : 14 €, 9 €. Pour les étudiants : carte Culture. Réservation au 02 35 03 29 78 ou sur www.cdn-normandierouen.fr
  • Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation du mercredi 22 mars.