Roland Shön est le maître de cérémonie de cette soirée qui se terminera au bout de la nuit. Le Rive gauche à Saint-Etienne-du-Rouvray fête ses 20 ans samedi 17 mai.

 

photo Paul Bonmartel

photo Paul Bonmartel

Le Rive gauche a 20 ans. Quelle histoire ! C’est le moment de se souvenir de ces années passées. La salle de Saint-Etienne-du-Rouvray a trouvé sa place dans le paysage culturel de la région et imposé une identité. Scène conventionnée pour la danse, elle exprime aussi un fort désir de théâtre et de chanson française.

 

Au Rive gauche, il y a une famille d’artistes qui s’est élargie avec l’arrivée de Béatrice Hanin au poste de direction. Cet anniversaire ne se déroulera pas sans une pensée pour Robert Labaye, décédé en février 2012, qui a consacré sa vie à son théâtre et à la culture.

 

Toute cette famille se réunit. Il y a La BaZooKa, le Caliband Théâtre, Beau Geste avec Dominique Boivin, Coup de chant, la compagnie Catherine Delattres, L’Eolienne de Florence Caillon, Sylvain Groud, Jean-Marc Quillet avec sa Quincaille à Dédé, la Logomotive Théâtre

 

C’est Roland Shön qui met en scène tout ce petit monde. « Je suis venu jouer dans cette salle plusieurs fois et j’ai toujours eu un accueil formidable. Il y a un vrai plaisir à jouer ici. L’équipe porte une attention particulière aux créateurs qui vivent dans la région ». Cet artiste facétieux et malicieux a imaginé « un chaos organisé ». Avec lui, « par de commémoration ». « Nous allons anticiper. Nous allons nous demander ce qui va se passer dans vingt ans au Rive gauche. Cette soirée est un voyage dans le futur. Même si on a du mal à imaginer le futur sans de gros nuages. Nous allons imaginer le pire ».

 

Roland Shön transforme le Rive gauche en « une sorte de zoo » où le public pourra aller visiter les différentes compagnies installées en divers endroits du théâtre. A chacun de dessiner son parcours.

 

  • Samedi 17 mai à 20h30 au Rive gauche à Saint-Etienne-du-Rouvray. Entrée libre.