Les relations filiales sont au cœur du spectacle Vies à vies, joué samedi 21 septembre à Petit-Quevilly par les comédiens amateurs de l’atelier théâtre de la scène nationale.

 

photo Elvire

photo Elvire

Que peut être la conclusion d’un atelier théâtre ? Hélène Cabot qui a travaillé pendant toute une année avec un groupe de comédiens amateurs présente le fruit de ce travail mené sur les questions des relations filiales et des transmissions intergénérationnelles. Pour cela, elle est allée piocher dans le répertoire de Joël Pommerat.

Vies à vies est un montage de plusieurs textes, Je Tremble 1 et 2, Cendrillon, Pinocchio et Cet Enfant et une déambulation dans le quartier Saint-Clément pour également découvrir la fresque de LKSIR où sont collées des phrases écrites par des femmes de l’association La Fraternité lors des ateliers d’écriture animés par Nicolas Lebalch.

 

  • Samedi 21 septembre à 19h30 à La Fraternité, 183, rue Saint-Julien à Petit-Quevilly.
  • Entrée libre. Réservation au 02 35 03 29 78.
  • Code couleur de la soirée : le rouge et le noir