Un EP chaque saison

par | 22 octobre 2014 | Concert

Adieu Papillon, c’est une partie de Radiosofa et de Tokyo/Overtones. Le quintet havrais a entamé un travail de composition et aussi une démarche participative. L’objectif : rassembler des fonds pour financer la réalisation de 4 EP qui sortiront durant les quatre prochaines saisons.

 

Tokyo/Overtones a mis fin à son histoire musicale. Radiosofa, également. Les musiciens du premier groupe recherchaient un chanteur. Ils ont pris contact avec Thomas Cramoisan. L’aventure d’Adieu Papillon pouvait ainsi prendre une nouvelle dimension. Pour l’ex membre de Radiosofa, c’était l’occasion de « rester dans une esthétique rock et d’évoluer vers un côté electro que je connaissais pas. Avec Adieu Papillon, il y a une approche tournée vers le rythme, vers des morceaux décomplexés. Nous composons de la musique pour qu’elle sonne ».

 

Thomas est à nouveau au chant, et en anglais. « J’avais envie de retravailler cette langue. Cela rappelle les débuts quand on faisait des reprises. C’est très agréable. Tu peux davantage porter ta voix parce qu’il y a une plus grande souplesse ». Une voix que l’on ne reconnaît pas d’emblée au tout début du premier titre, Glory Days. Thomas est en effet allé puiser dans les graves, «  dans une zone où je ne vais pas souvent. Il y aura d’ailleurs pas mal de grave sur le premier maxi ».

 

 

Une autre démarche

Un premier EP, avec 5 titres, qui en appelle trois autres. Adieu Papillon a prévu la sortie d’un disque à chaque trimestre. Cependant, il n’y aura aucun rapport entre les ambiances des chansons et les saisons. « C’est juste un marqueur temporel qui nous permet de faire avancer le projet, de structurer notre. Quand on compose, on se perd souvent dans la forme parce qu’il y a tellement d’enjeux avec la sortie d’un album ».

 

Le premier est composé, enregistré dans le studio de David Fontaine à Brionne, et sortira le 21 décembre. Quant aux trois autres, ils sont en phase d’écriture. Autre originalité de ce projet intitulé Your music is missing me : un appel à un financement sur la plateforme Microcultures sous forme de pack. « Nous ne voulions pas refaire le chemin de la démo parce que nous n’avons pas l’intention de vivre de ce projet. Mais on ne crachera pas sur une tournée de 100 dates ! Nous avons préféré une démarche participative ». Dans un an, les quatre EP formeront un double album.

 

  • Pour participer au financement : c’est

À lire également