Pour sa première création, la compagnie Le Qui Vive a imaginé la suite de l’histoire de Bataille navale de Jean-Michel Ribes. Hauts-Céans est un huis clos où doivent cohabiter deux personnages issus de milieux opposés. C’est vendredi 29 mars à Théâtre en Seine à Duclair.

Plantin et Blaindaimé sont sur un radeau… Dans cette histoire, personne ne va tomber dans l’eau. Pourtant ce n’est pas l’envie qui manque à l’un comme à l’autre. Les deux hommes ont un peu de mal à cohabiter sur cet espace réduit. Mais ils n’ont pas le choix depuis le naufrage du paquebot Le Neptune en plein océan Indien. Leur différend ? Ils viennent de milieux sociaux diamétralement opposés. Plantin est barman, Blaindaimé, un aristocrate hautain. Le premier a pris place sur la partie la moins confortable et la moins sécurisée alors que le second tente de régner sur son trône. Or, pour survivre, ils ont besoin l’un de l’autre parce qu’ils sont des contrepoids.

Avec cet Hauts-Céans, Nicolas Dégremont et Frédéric Cyprien, deux amis du conservatoire de Rouen, ont écrit la suite de Bataille navale, une courte pièce de Jean-Michel Ribes. Une suite, avec le même esprit caustique, qu’ils jouent vendredi 29 mars à Théâtre en Seine à Duclair. Ils sont ces deux personnages coincés sur quelques morceaux de planches à tenter de trouver ensemble un moyen d’exister. Même s’il faudra faire de toute évidence des concessions. Les deux comédiens au jeu physique trouvent de nombreux subterfuges pour ne pas tomber à l’eau.

Infos pratiques

  • Vendredi 29 mars à 20 heures à Théâtre en Seine à Duclair.
  • Spectacle tout public à partir de 12 ans
  • Tarifs : 15 €, 12 €.
  • Réservation au 09 82 35 32 09 ou au 06 12 66 45 31 ou sur www.theatrededuclair.fr