Du jonglage et de la musique : ce sont les deux ingrédients de la première création de la compagnie Stoptoï. Présenté du 10 au 12 janvier au cirque-théâtre à Elbeuf, Loop enchaîne les bombes, les cascades et les envols, suit des chemins tortueux, tourbillonne ou rythme d’une batterie.

Leur spécialité, c’est le jonglage. Gonzalo Fernandez préfère les anneaux, Neta Oren, les balles. Tous deux se sont rencontrés au centre des arts du cirque, Le Lido à Toulouse où ils ont poursuivi leur recherche sur leur agrès. À la fin de leur cursus, ils décident de créer un spectacle ensemble. « Il y a rarement un mélange des anneaux et des balles. Ce challenge nous beaucoup plu. Mais cela n’a pas été évident. Le travail fut très dur et très long. En fait, le spectacle est véritablement né trois semaines avant la première. Il a fallu trouver la bonne forme et le bon rythme ».

Pour Loop, Gonzalo Fernandez et Neta Oren ont besoin de 100 anneaux, ou plus si l’un d’eux ne se casse pas, et de trois balles. « Nous avons essayé toutes les formules ». Ces tentatives les ont amené à se poser un tas de questions. Par exemple, une balle peut traverser combien d’anneaux en un seul lancer ? Ou encore, Jusqu’à quel point est-il possible de tordre un anneau avant qu’il ne se casse ? Le duo de cirque s’est ainsi lancé dans diverses expériences pour qu’une ou plusieurs balles passe à travers un ou plusieurs anneaux. Des anneaux qui peuvent prendre de multiples formes, tels des masques de cérémonie et des têtes d’animaux, quand on les noue. Jusqu’à ce qu’ils explosent. Ce sont des bombes. Loop est une suite de numéros bondissants et rebondissants avec une bonne dose d’absurde.

Pour apporter une difficulté supplémentaire, Gonzalo Fernandez et Neta Oren ont imaginé leur spectacle de jonglage comme un concert. Les deux circassiens sont accompagnés du batteur, Gaëtan Allard. « Entre le jonglage et la batterie, il y a un lien, une connexion naturelle. Tout est une question de rythme ». Les balles fusent et virevolent, les anneaux se tordent et s’envolent selon une partition très écrite et brute.

Infos pratiques

  • Vendredi 10 janvier à 20h30, samedi 11 janvier à 18 heures, dimanche 12 janvier à 15 heures au cirque-théâtre à Elbeuf.
  • Spectacle tout public à partir de 5 ans
  • Tarif : 6 €.
  • Réservation au 02 32 13 10 50 ou sur www.cirquetheatre-elbeuf.com