La joie se lit sur leur visage. Les quatre garçons de For The Hackers sortent leur premier EP, Bloody Colors. Une étape importante pour ces jeunes musiciens qui attendent ce moment depuis un an et demi et qui seront en concert à Evreux et à Rouen.

 

For The Hackers

For The Hackers

Ces garçons-là sont à l’image de leur musique. Pleins de fantaisie et d’insouciance. Joyeux et pétillants. Spontanés et généreux. La comparaison s’arrête là. Lorsqu’il s’agit de parler ou de faire de la musique, le sérieux reprend le dessus. Même s’ils se considèrent encore comme de « petits enfants », les quatre garçons de For The Hackers, Alex, Arthur, Axel et Romain, savent ce qu’ils veulent ou ne veulent pas, avancent dans la vie d’artiste à petits pas. « Nous avons appris à être patients. C’est difficile à notre âge mais, en musique, il faut être patient », remarque Axel. « Nous avons vite compris qu’il fallait prendre son temps pour bien faire les choses », poursuit Romain.

 

Etre patient et aussi apprendre encore et toujours. « Nous voulons être des musiciens complets ». Ils poursuivent à la rentrée leurs études au conservatoire de Dieppe. « Tout nous intéresse ».

 

Ce EP, Bloody Colors, est le fruit d’un travail d’un an et demi. Les quatre musiciens, originaires de la région dieppoise, sont très heureux de cette sortie. « Depuis le temps qu’on l’attendait. C’est pratiquement la moitié de notre parcours. Pendant ce travail, les morceaux, composés il y a deux ans, ont beaucoup bougé. Tout a été réarrangé. Les claviers, les guitares… tout a été vu ».

 

 

C’est en Belgique aux célèbres studios ICP que For The Hackers, groupe Booster #4, est allé enregistrer. « C’était énormissime », s’exclame Romain. « Nous étions comme des gosses dans un magasin de jouets. Quand nous sommes arrivés, nous étions nous-mêmes surpris d’être ici. Nous nous sommes dit que nous nous étions plantés d’adresse. Le staff a été super cool ».

 

Bloody Colors, c’est quatre titres très frais, très sucrés, très colorés. Tout pour séduire. For The Hackers réussit un délicieux cocktail de pop branché, d’electro, de sonorités eighties. Il y a là dedans du Bombay Bicycle Club, Two Door Cinema Club, BB Brunes… « Ce sont des musiques qui nous illuminent comme The Smiths, Arctic Monkeys, Skip The Use, Gainsbourg, Metronomy »

 

Avec Bloody Colors, on a des étoiles dans la tête et des fourmis dans les jambes. « Nous voulons faire danser le public, surtout lui faire oublier ses problèmes ». Après trois mois sans concert, For The Hackers a hâte de reprendre la route. Tout d’abord à Evreux où « nous ne serons pas spectateurs pour une fois au festival ». Puis à Rouen aux Concerts de la Région. « C’est la deuxième fois pour nous. L’année dernière, nous étions la première partie de la première partie. Là, nous sommes la première partie. Ce fut un stress immense. Mais, après le premier accord, tout était lancé. Nous avons passé un super moment ». Cette route n’est pas terminée pour For The Hackers.

 

  • Vendredi 27 juin à 19 heures à la Gonzomobile au Rock dans tous ses états, hippodrome de Navarre à Evreux.
  • Jeudi 3 juillet à 19h30 à Rouen lors des Concerts de la Région, en première partie de Metronomy.
  • Jeudi 14 août à Dieppe lors du Rock sur les galets.