Une Ritournelle cauchoise

par | 30 mai 2014 | Cinéma

Il y a un peu plus d’un an, Marc Fitoussi tournait La Ritournelle dans un froid glacial dans le pays de Caux avec Isabelle Huppert et Jean-Pierre Darroussin. Les trois artistes sont venus présenter à L’Omnia à Rouen le film, soutenu par le Pôle Image Haute-Normandie.

 

 

P1160782Elle est romantique, cette Ritournelle. Elle va, elle vient, elle revient. Cette douce mélodie revient pour se souvenir de moments savoureux, pour s’y accrocher aussi afin d’éviter la rupture des liens. Dans La Ritournelle, Marc Fitoussi aborde à nouveau la notion de temps qui passe, donc la lassitude qui peut s’installer dans un couple après plusieurs dizaines d’années de vie commune.  « Je souhaitais aborder ce sujet avec un groupe d’agriculteurs. Dans ce métier, on est coincé dans son travail. Il y a un planning à respecter. On a peu de vacances. Et on est coincé dans un lieu ».

 

Dans La Ritournelle, tourné il y a un peu plus d’un an, Brigitte et Xavier sont des éleveurs de bovins dans le pays de Caux. Leur vie est rythmée par celle de leur troupeau. Xavier, parfois un peu brut, est un véritable terrien. Il a bien les pieds sur terre. Sa ferme, c’est toute sa vie.

 

Quant à Brigitte, elle est plutôt rêveuse. Elle a gardé une fantaisie d’adolescente. Lorsqu’elle peut s’évader, elle le fait volontiers, tout d’abord avec les livres. Mais elle se sent beaucoup trop à l’étroit dans un espace qui est paradoxalement très ouvert. « C’est une histoire, somme toute, classique. Quand les enfants sont partis, il reste un tête à tête incertain. Parfois, on a envie d’aller voir ailleurs pour prendre l’air », commente Marc Fitoussi.

 

Pour Brigitte, cette envie naîtra précisément après la rencontre avec Stan, un jeune homme invité à un anniversaire chez les voisins. L’agricultrice qui souffre d’un problème de peau prétexte un rendez-vous chez un dermatologue à Paris pour retrouver le beau garçon. Marc Fitoussi dessine là une fausse piste. La prochaine rencontre sera essentielle. Brigitte croise Jesper, un homme qui s’avère tout le contraire de son mari.

 

Cette histoire n’est évidemment pas nouvelle. Cependant, Marc Fitoussi la traite avec beaucoup de délicatesse et de tendresse. Il y ajoute un humour subtil et léger qui se dégage de situations décalées. Le film est également porté par un formidable duo d’acteurs, Isabelle Huppert et Jean-Pierre Darroussin, qui jouent avec gourmandise une palette de sentiments aussi belle que large.

 

 

Une première pour Isabelle Huppert et Jean-Pierre Darroussin

Marc Fitoussi réunit pour la première fois au cinéma Isabelle Huppert et Jean-Pierre Darroussin. « J’avais envie de travailler avec lui depuis longtemps. C’est un acteur que j’admire. Nous avons la même manière de travailler, simple, instinctive », confie la comédienne. « Je ne suis pas quelqu’un qui désire, qui fantasme. Je souhaite et les choses m’arrivent. J’ai de la chance », poursuit Jean-Pierre Darroussin.

 

Brigitte et Xavier, selon Isabelle Huppert

« Ce couple essaie d’être comme beaucoup de couples, de coller à une image de couple sans histoire et plein d’amour. Il a une existence routinière, peu spectaculaire. Il a le droit au rêve, au spectaculaire, de vivre une vie différemment. Brigitte mène le jeu. Elle provoque avec une légèreté. Sa souffrance est inconsciente mais se lit à travers un symptôme qui engendre une prise de conscience chez son mari ».

 

Brigitte et Xavier, selon Jean-Pierre Darroussin

« Dans un couple, c’est la femme qui a les antennes. Elle vit au plus près de ses émotions. Les hommes sont plus fermés à cela. C’est un peu un cliché. Mais les hommes ont peur d’être débordés par leurs émotions. On leur demande surtout une certaine maîtrise. La femme peut avoir des crises d’adolescentes à n’importe quel âge. Chez Brigitte, il y a un esprit romanesque et aventureux. Elle est l’éclaireuse du couple ».

 

  • La Ritournelle de Marc Fitoussi avec Isabelle Huppert, Jean-Pierre Darroussin, Michael Nyqvist, Pio Marmaï, Marina Foïs. Sortie le 11 juin.

À lire également

sem, nunc mi, dapibus consectetur elit.