Rouen : 7 acteurs culturels à la chapelle Corneille

par | 16 septembre 2015 | Concert

C’était une chapelle attenante au collège des Jésuites. Ce joyau architectural du XVIIe siècle devient un auditorium. La Région Haute-Normandie qui a financé la restauration et l’aménagement a confié à 7 acteurs culturels la programmation de la chapelle Corneille à Rouen.

 

WP_20150909_016La chapelle Corneille se dévoile. Toujours en chantier, ce magnifique édifice du XVIIe siècle, classé au titre des monuments historiques, prend les allures d’un auditorium qui accueillera à partir de février 2016 des formations instrumentales, des ensembles vocaux et, entre 600 et 700 spectateurs selon les configurations. Pour Oswald Sallaberger, fondateur de l’orchestre de l’Opéra de Rouen Haute-Normandie et de la Maison illuminée, « c’est une des plus belles salles de France, même d’Europe. On a hâte que les premières notes s’envolent de la scène et emplissent la chapelle ».

 

C’est la Région Haute-Normandie qui a financé la campagne de restauration (9,4 millions d’euros), initié et supporté l’aménagement de la salle de concerts (8,8 millions d’euros). C’est la Région Haute-Normandie aussi qui garde la gestion du lieu. « La Région s’occupe de toute l’intendance afin de donner une grande liberté aux artistes. C’est un nouveau lieu et les coûts afférents ne sont pas maîtrisés », explique Nicolas Mayer-Rossignol, président de la Région Haute-Normandie.

 

Ce sont 7 structures culturelles régionales qui vont programmer à la chapelle Corneille. « Nous voulions offrir une programmation diverse, éclectique, construire une politique culturelle ensemble. Je pense que c’est la bonne méthode. Nous avons donc réuni des acteurs qui évoluent dans des domaines différents afin que tout le monde trouve sa place », indique le président de la Région. Il y a le Hangar 23, le Poème harmonique, l’Opéra de Rouen Normandie, Accentus, la Maison illuminée, les Musicales de Normandie, l’Académie Bach.

 

Le Hangar 23. Le lieu fermera ses portes fin janvier 2016. Sébastien Lab, directeur du Hangar 23, a imaginé une programmation à la chapelle autour du jazz et des musiques du monde avec Ibrahim Maalouf, Vincent Ségal et Balaké Sissoko, Richard Galliano, Yom, Anouar Brahem, A Filetta…

 

Le Poème Harmonique. Pour la formation prestigieuse de Vincent Dumestre, c’est une première. Le Poème harmonique devient ainsi programmateur. Vincent Dumestre a écrit un projet ambitieux avec plusieurs temps forts. La chapelle sera un lieu de rencontre, de concerts avec des invités de marque comme Jordi Savall, des ensembles internationaux. Avec Le Poème harmonique, la musique s’alliera à la poésie, au cinéma et à la gastronomie. En septembre 2016, un concours international de musique ancienne sera organisé.

 

L’Opéra de Rouen Normandie. Ce sera des rendez-vous réguliers. Chaque mercredi, l’Opéra de Rouen Normandie programme un concert de musique très ancienne, baroque, classique, contemporaine. A noter la venue du Concert spirituel, de l’ensemble Intercontemporain, Il Ballo, du Collegium 1704 et des musiciens de l’orchestre de l’Opéra.

 

Accentus. Pour Josquin Macarez, délégué artistique, l’ouverture de la chapelle est « l’occasion de renforcer les lien avec l’Opéra et de proposer d’autres répertoires ». Lors de la première soirée inaugurale, Accentus donnera la « Petite Messe solennelle » de Rossini.

 

La Maison illuminée. Pour Oswald Sallaberger, il est important de tisser « des liens entre la musique et les territoires ». Durant la saison, il fera entendre des compositeurs attachés à la Normandie, comme Ravel, Roussel, Satie, Honegger…

 

Les Musicales de Normandie. Le festival, dirigé désormais par Nicolas Simon, investira la chapelle Corneille à la place de la salle Sainte-Croix-des-Pelletiers. Dans l’auditorium, ce sera un festival dans le festival avec cinq concerts, « entre musiques savantes et musiques du monde ». En amuse-bouche, Les Musicales de Normandie proposent un rendez-vous avec le public Tiens, tu savais toi ?.

 

L’Académie Bach. Jean-Paul Combet, directeur du festival de musique ancienne d’Arques-la-Bataille, jette désormais un regard vers le sud. Ce sont quatre rendez-vous qui sont à l’agenda. Quatre concerts le dimanche matin afin de découvrir la musique autrement.

 

  • Pour les Journées européennes du patrimoine, la chapelle Corneille se visite samedi 19 et dimanche 20 septembre à 10 heures, 11 heures, 12 heures, 14 heures, 15 heures, 16 heures et 17 heures. Réservation obligatoire sur invitation.region@haute-normandie.fr

 

À lire également

neque. consectetur ut at id, quis, Aenean leo Sed in