Il n’est pas venu en Normandie depuis de nombreuses saisons. Le chorégraphe et danseur Sidi Larbi Cherkaoui interprète Fractus V avec quatre artistes issus d’univers différents et quatre musiciens  vendredi 9 février à l’Opéra de Rouen Normandie.

Il est danseur et chorégraphe. Il a toujours revendiqué cette double identité culturelle, flamande avec sa mère et marocaine avec son père. Il n’a cessé de s’inspirer de philosophie, d’actualité, de multiples collaborations artistiques. Sidi Larbi Cherkaoui est un artiste curieux, aux multiples récompenses, qui n’a cessé de bouleverser les codes de la danse contemporaine. Il croise les styles, les vocabulaires, les langages dans des pièces chorégraphies intenses, profondes et d’une immense poésie.

Interprété vendredi 9 février à l’Opéra de Rouen Normandie, Fractus V est un quintette de danseurs. Il y a Sidi Larbi Cherkaoui, Dimitri Jourde, circassien, Johnny Lloyd, danseur de lindy-hop, Fabian Thomé Duten, danseur de flamenco, Patrick Williams, hip-hopeur. Cinq artistes et cinq parcours différents pour évoquer l’influence des médias sur la manière de penser de chacun. Pour écrire cette nouvelle création métissée, Sidi Larbi Cherkaoui s’est inspiré des recherches de Noam Chomsky, un linguiste américain, et aussi d’Alan Watts. Fractus V est une pièce sur la liberté, sur la nécessaire ouverture des esprits pour ne pas tomber dans le piège de la manipulation ou de la propagande. Le chorégraphe n’occulte pas les faibles des uns et des autres mais rappelle cette importance de rester en veille, d’être ouvert au monde pour nourrir nos réflexions. C’est la réunion de toutes les danses qui porte ce message.

 

 

  • Vendredi 9 février à 20 heures au Théâtre des Arts à Rouen. Tarifs : 32 €, 10 €. Pour les étudiants : carte Culture. Réservation au 02 35 98 74 78 ou sur www.operaderouen.fr