Le Poème harmonique retrouve La Chapelle Corneille à Rouen. A nouveau cinq Saisons baroques dont la première réservée au Concours Corneille dédié à la voix. 34 chanteurs se produisent du 14 au 17 septembre devant un jury international.

Le nomadisme lui allait très bien. Le Poème harmonique, qui va bientôt fêter ses 20 ans, a su en quelques années imposer une vision singulière du répertoire baroque. Ses créations sont des explorations audacieuses de diverses pages musicales, connues ou oubliées. Poser ses partitions dans un beau lieu tel que la chapelle Corneille à Rouen a été une première pour l’ensemble de Vincent Dumestre. Cela a permis à l’ensemble normand de développer une politique de diffusion, de faire découvrir une famille de talents, d’asseoir davantage sa renommée. Surtout de proposer des projets musicaux inédits. « Notre ambition a été de créer un lien entre la musique et les autres arts, tels que la danse, l’opéra, la littérature, la peinture, la gastronomie… », rappelle Vincent Dumestre.

Pour cette deuxième année à la chapelle Corneille, le fondateur du Poème harmonique propose à nouveau des Saisons baroques, sorte de mini-festivals thématiques en différentes périodes de l’année. La première est particulière puisqu’elle accueille le concours international de musique baroque de Normandie, consacré à la voix. A partir du 14 septembre, le Poème harmonique reçoit 34 chanteurs venus d’Europe, d’Amérique du Sud, du Canada et aussi de Corée du Nord. 34 jeunes artistes écoutés avec une oreille attentive par un jury international composé de John Mark Ainsley, ténor, Pascal Bertin, chef du département de musique ancienne au conservatoire national supérieur de Paris, Laurent Brunner, directeur du château de Versailles Spectacles, Rosa Dominguez, mezzo-soprano, Vincent Dumestre, Albert Edelman, coordinateur artistique au Concertgebouw de Bruges, Michael Fichtebholz, directeur de l’opéra au Théâtre d’Etat de Karlsruhe et Jennifer Smith, soprano. Monteverdi, Rameau, Haendel, Bach, Lully, Purcell, Vivaldi sont au programme du concours. Qui pour succéder à Evgeny Sviridov, lauréat 2016 qui a remporté cette année le concours de Bruges, le plus prestigieux au monde ? Réponse dimanche 17 septembre en fin d’après-midi.

Point de départ : Venise

Les Saisons baroques sont un parcours dans plusieurs répertoires. Rendez-vous à Venise du 16 au 19 novembre avec le Poème harmonique et les oeuvres de Monteverdi, Marine et Ferrari. Evgeny Sviridov revient à la chapelle Corneille avec son jeune ensemble Ludus instrumentalis et des pièces de Vivladi et Telemann. Rinaldo Alessandrini et Silvia Frigato préfèrent les cantates de Cavali et d’Albinoni.

Autre saison, autre thème : Vincent Dumestre a choisi les Parodies, pastiches et métamorphoses pour décembre. Le sacré a puisé dans le profane. Et inversement. Le populaire s’empare du répertoire savant. Le Poème harmonique, la compagnie des Pêcheurs de perles et l’ensemble A Nocte Temporis s’amusent de ces passerelles musicales. En avril, c’est La Voix de Marie que l’on entendra avec l’ensemble Ausonia, Le Concert de La Loge, Marc Mauillon. La Saison V reste particulière. Comme pour la Saison I, la voix est en coeur de ce moment. Vincent Dumestre s’est souvenu de Voix de fête, festival organisé par la ville de Rouen et souhaite « créer une dynamique chorale ». Du 18 au 21 mai, il réunit six choeurs de Normandie : la Maîtrise de Seine-Maritime, Ars Viva, Impressions, Le Madrigal de Condé, l’Ensemble vocal de Dieppe et l’Ensemble Maurice-Duruflé. Une première que le fondateur du Poème harmonique ne veut pas laisser sans suite.

 

  • Saison I : Concours Corneille avec un premier tour jeudi 14 septembre de 10 heures à 13 heures et de 14h30 à 18 heures et vendredi 15 septembre de 11 heures à 12h30 et de 14h30 à 15h30, un deuxième tour samedi 16 septembre de 11 heures à 13 heures et de 14 heures à 16 heures, la finale dimanche 17 septembre à 16 heures. Concerts gratuits sauf la finale (5 €).
  • Programmation complète des Saisons baroques sur www.poemeharmonique.fr