Les saisons à la chapelle Corneille sont lancées. Retour de l’Opéra de Rouen Normandie avec l’ensemble de Denis Raisin Dadre mercredi 10 février. Doulce Mémoire invite à la cour de François Ier avec ce répertoire de danses et de chansons.

 

photo Rodolphe Marics

photo Rodolphe Marics

Pour Doulce Mémoire, le rapport avec François Ier est permanent puisque l’ensemble de Denis Raisin Dadre explore le répertoire de la Renaissance. 2015 a donc été « une année importante, une année consacrée à François Ier ». C’était le 400e anniversaire de son accession au trône et de sa victoire à Marignan. Doulce Mémoire a créé un spectacle et publié un livre-disque, François Ier, musiques d’un règne.

 

Mercredi 10 février, à la chapelle Corneille à Rouen, Doulce Mémoire interprète quelques danceries de cette époque en pleine effervescence culturelle. « Il ne faut pas oublier que François Ier est monté sur le trône à 20 ans. A cet âge-là, on a envie de faire la fête. Il était entouré de personnes de son âge et s’adonnait avec elle à des occupations de leur âge. C’était la chasse et les fête », rappelle Denis Raisin Dadre. François Ier, « grand gaillard et sportif », était a priori un très bon danseur. « A la cour, on danse beaucoup ». Toutes ces musiques sont empreintes «  de vigueur et de joie ».

 

A ce répertoire, Denis Raisin Dadre ajoute des chansons interprétées dans les appartements de François Ier. « Là, on est plus dans le raffinement. La musique est plus amoureuse. Le roi réunit autour de lui les musiciens et les compositeurs les plus virtuoses qui faisaient partie de l’élite ».

 

Beaucoup ont écrit sous François Ier. « Nous collectionnons ce qu’il y a de mieux. C’est notre travail de prendre le temps de lire, d’éliminer. Nous gardons toutes ces pièces miraculeuses qui ne faiblissent pas ».

 

  • Mercredi 10 février à 20 heures à la chapelle Corneille à Rouen. Tarif : de 25 € à 12,50 €. Pour les étudiants : carte Culture. Réservation au 02 35 98 74 78 ou sur www.operaderouen.fr