La poésie est au cœur de ce premier rendez-vous des Musicales de Normandie. A l’église de Saint-Valery-en-Caux, l’Ensemble Aedes interprète jeudi 2 juillet des pièces de Ravel, Debussy, Ohana, Poulenc…

 

photo Laurence Navarro

photo Laurence Navarro

Comme les Musicales de Normandie, l’Ensemble Aedes fête ses 10 ans. L’histoire de la formation a commencé au Jeune Chœur de Paris, fondé par Laurence Equilbey. « A plusieurs amis, nous avons créé cet ensemble et donné notre premier concert dans le métro parisien lors de la fête de la musique. Nous sommes partis de rien », se souvient Mathieu Romano qui assure la direction du chœur.

 

Durant ces dix années, l’Ensemble Aedes, composé de 17 chanteurs, a surtout exploré le répertoire a capella et celui du XXe siècle « Il est très peu joué en France ». Il a aussi cherché un son. « L’utopie sonore n’est pas encore atteinte. Le plus important demeure le chemin qui nous permet de tendre vers elle. Cela demande beaucoup de travail. Quand nous chantons, il doit se dégager un son harmonique. En fait, nous essayons de tous chanter sur les mêmes fréquences ».

 

Depuis ses débuts, l’Ensemble Aedes a toujours laissé une large place aux mots, à la poésie. Pour les Musicales de Normandie, il présente son programme phare dans lequel les textes littéraires ont un lien fort avec la transcription musicale. « A chaque concert, je présente chaque pièce et nous projetons les surtitres. Pour nous, il est primordial que le public comprenne le texte parce que le compositeur part de cette matière pour composer sa musique ».

 

Ludus Verbalis mêle différents styles pour « varier les plaisirs. C’est très facile et agréable à l’écoute mais cela reste délicat pour nous ». L’Ensemble Aedes interprète des pièces de Ravel, Debussy, Ohana, Poulenc qui se sont inspirés des écrits de Shakespeare, Charles d’Orléans ou Louise Labé.

 

  • Jeudi 2 juillet à 20h30 à l’église de Saint-Valery-en-Caux. Tarifs : 10 €, 8 €, gratuit pour les moins de 18 ans. Réservation au 09 53 23 27 58 ou au 07 61 24 70 41 ou à musicales.normandie@gmail.com
  • Pour écouter : ici

 

 

Le programme des Musicales de Normandie

  • Vendredi 3 juillet à 20h30 à la salle du Baillage de Caux à Cany-Barville : Waiting for Benny
  • Samedi 5 juillet à 18 heures à l’église de Saint-Riquier-es-Plains : Quatuor Voce
  • Du 30 juillet au 9 août : festival Offenbach
  • Vendredi 7 août à 20h30 à l’église de Saint-Varengeville-sur-Mer : Ensemble Castello avec Céline Scheen
  • Samedi 8 août à 20h30 au Bois des Moutiers à Saint-Varengeville-sur-Mer : Stéphanie Marie Degand et Daniel Isoir
  • Jeudi 13 août à 20h30 au palais Bénédictine à Fécamp : Jean-Paul Fouchecourt et Olivier Baumont
  • Vendredi 14 août à 20h30 à l’église Saint-Etienne à Fécamp : La Symphonie de poche
  • Samedi 15 août à 20h30 à l’église Saint-Louis du Ramponneau à Fécamp : Alexis Cardenas & Recoveco
  • Dimanche 16 août à 17 heures à l’hôtel Normandy à Fécamp : Denis Pascal
  • Mardi 25 août à 20h30 à la salle Sainte-Croix-des-Pelletiers à Rouen : Anna besson et Michele Pasotti
  • Mercredi 26 août à 21 heures au jardin des plantes à Rouen : Quatuor Arod
  • Jeudi 27 août à 20h30 à la chapelle Saint-Julien à Petit-Quevilly : Ensemble vocal Calmus
  • Vendredi 28 août à 20h30 à l’église de Saint-Martin-du-Vivier : Quintette à vent Les Siècles
  • Samedi 29 août à 20h30 à la salle Sainte-Croix-des-Pelletiers à Rouen : Compass Piano trio
  • Dimanche 30 août à 17 heures à l’abbaye Saint-Georges à Saint-Martin-de-Boscherville : Les métaboles et l’Ensemble Hémiolia