Avec Sango Ndedi, Orkesta Mendoza et Aeon Seven, elle est à l’affiche du concert de clôture des Terrasses du jeudi ce 25 juillet à Rouen. Dope Saint Jude est une jeune femme de Cape Town, engagée dans de multiples causes.

Dope Saint Jude est une chanteuse sud-africaine qui a grandi aux rythmes des offices religieux et du rap américain. Un grand écart pour la jeune femme qui se présente comme une autodidacte. « J’ai toujours apprécié la musique. J’ai commencé à jouer de la guitare toute seule quand j’étais enfant. Puis, j’ai écrit de la poésie. La musique, c’est juste quelque chose de naturelle pour moi ». Naturelle aussi pour porter des convictions. « La musique n’est pas la meilleure façon de parler des sujets politiques mais c’est mon moyen de m’exprimer. Cela a un lien avec mon expérience personnelle ».

Dope Saint Jude, ancienne étudiante en sciences politiques, a grandi aussi dans une société marquée par l’apartheid, par la division entre les Blancs et les Noirs. « Je pense qu’il y a beaucoup de personnes qui ressentent les mêmes choses que moi. Peut-être qu’ils ont l’impression de n’appartenir à aucun endroit. J’espère que ma voix porte leur message ». Dope Saint Jude ne se contente pas d’un seul combat. Elle lutte sur d’autres fronts comme celui du racisme, de l’inégalité entre les genres, entre les sexes… Elle se définit comme une militante féministe, queer et gay. « En ce qui concerne le droit des femmes, un long chemin a été parcouru. Nous avons une constitution qui garantit les mêmes droits aux femmes et aux hommes. Mais la réalité est tout autre. Elle doit être encore améliorée ». 

Tant de sujets politiques qui inspirent cette femme de conviction dans deux premiers EP, Reimagined et Resilient. « La résilience est un de mes guides dans la vie. Je crois en deux choses : le travail dur et la persévérance. Il ne faut jamais abandonner ». Le tout porté par un rap aux couleurs punk et electro. « J’ai toujours apprécié divers courants du rap. Parfois pour son côté émotionnel. À d’autres moments pour son côté fun. Tout dépend de l’intention ». 

Sur scène, la détermination est la même. Dope Saint Jude est une artiste puissante, chante comme on lève le poing. « Ma force provient du plus profond de moi et de mon combat quotidien ».

Le programme des Terrasses du jeudi à Rouen

  • 18h30 et 20h15, place des Carmes : Ameriga
  • 18h45 et 20h30, place Barthélémy : Marcus & Cookie Monkey
  • 19 heures et 20h45, rue Eau-de-Robec : You
  • 19h15, place de la Pucelle : Animal Tristé, Tankus The Henge
  • 19 heures, place des Emmurées : Dj Aeon Seven, Sango Ndedi Ndolo, Dope Saint Jude, Orchesta Mendoza

Concerts gratuits