Buzz Aldrin Syndrome de Quentin Euverte et Florimond Dumont est une installation sonore et cinématographique, une des œuvres présentées jusqu’au 2 septembre au Tetris au Havre pendant le festival Exhibit !

Ils sont fans de science-fiction. Notamment de toute cette cinématographie consacrée à la conquête de l’espace. Quentin Euverte et Florimond Dupont, deux artistes plasticiens, noient « le désespoir d’une génération qui n’ira jamais dans l’espace » dans des inventions étranges et fantastiques. Ensemble, ils ont mis au point le Buzz Aldrin Syndrome, des termes empruntés au célèbre astronaute américain qui décrivent le sentiment de mélancolie pouvant naître à la suite d’une expérience extraordinaire.

Monté pour le festival Exhibit ! et l’exposition Paysage-Fiction, le Buzz Aldrin Syndrome est un studio mobile constitué d’une grande armature en acier, de plusieurs mètres de fils électriques et de nombreuses bouteilles. Il reçoit les musiques des films de science-fiction, diffusées via des fils électriques plongés dans des fonds de bouteilles, sortes de cadavres ressuscités de fêtes bien arrosées. Le tout est mixé de manière aléatoire pour transformer les bandes sonores en impulsions électriques qui produisent diverses réactions. Les bouteilles deviennent des écrins à des bandes sons quelque peu humides et abritent des paysages surnaturels, fantastiques ou des décors de films.

Avec le Buzz Aldrin Syndrome de Quentin Euverte et Florimond Dupont, ce sont de nouvelles fictions qui s’écrivent selon des procédés électriques et chimiques.

  • Exhibit !, jusqu’au 2 septembre, tous les jours, sauf le mardi, de 11 heures à 18 heures au Tetris au Havre. Entrée libre. Renseignements au 02 35 19 00 38 ou sur www.letetris.fr