Il y a 150 ans naissait Paul Claudel. Nicolas Wapler, propriétaire de l’abbaye de Grestain dans l’Eure lui consacre une saison estivale. Au programme, à partir du 26 mai : pièces de théâtre, lectures, conférences, expositions et cinéma.

photo Amand Berteigne

Il n’y a pas eu une saison estivale à l’abbaye de Grestain, dans l’Eure, sans la programmation d’une pièce de théâtre de Paul Claudel. Première raison : la famille du propriétaire du lieu et celle de l’écrivain sont très proches. Le site historique et culturel est aussi un écrin idéal pour les artistes qui s’approprient le décor naturel et les pierres. Ce n’est pas tout. Nicolas Wapler est « un claudélien depuis toujours. Je le lis encore régulièrement et je découvre toujours plein de choses. Avec lui, il y a le texte, le sous texte, le sous sous texte…. Claudel était un homme très simple et très profond. Sa langue, très directe et ramassée, est d’une grande force ». 

En 2018, l’actuel maître des lieux ne pouvait manquer l’occasion de célébrer le 150e anniversaire de la naissance de Paul Claudel (1868-1955). Il a imaginé une saison estivale à partir de l’œuvre d’un artiste, à la fois poète, diplomate et chroniqueur. Il y aura bien évidemment des pièces de théâtre, Le Jeune Homme Paul, une adaptation libre de plusieurs textes, L’Annonce faite à Marie, La Mort de Judas, L’Histoire de Tobie et Sara, La Jeune Fille Violaine, L’Échange… Nicolas Wapler souhaite avant tout faire découvrir Paul Claudel, l’homme, à travers des conférences et des lectures. « Plusieurs polémiques se sont succédé. Heureusement jamais les metteurs en scène et les comédiens qui ont aimé le poète n’ont été affectés. Aujourd’hui, je pense que nous entrons dans une autre période. Une nouvelle génération d’artistes restent fidèles à l’écriture », constate Nicolas Wapler.

C’est le grand amoureux qui souhaite avant tout dévoiler le propriétaire de l’abbaye de Grestain. Les Lettres à Ysé, récemment publiées, sont le fil rouge de cette saison estivale. Paul Claudel a tenu une correspondance avec Rosalie Vetch, l’amour de sa vie. La beauté et l’intensité de leur relation, la souffrance ressenties lors des séparations et des attentes traversent toute l’œuvre du poète français.

  • Samedi 26 et dimanche 27 mai à l’ancienne abbaye Notre-Dame de Grestain, 2169, route de l’Estuaire à Fatouville-Grestain. Tarifs : 15 €, 10 €. Réservation au 02 32 57 72 10 ou à contact@beuzeville-tourisme.com

Le programme du lancement de saison

  • Samedi 26 mai : présentation du programme, visite commentée de l’abbaye et vernissage des expositions L’Esprit et l’eau et L’Œil écoute à 15 heures, conférence sur « Mettre en scène Claudel » par Jean-Luc Jeener à 16 heures, projection de la première partie de la pièce Le Soulier de satin
  • Dimanche 27 mai : rencontre avec les artistes de la saison estivaleet visite des expositions toute la journée, projection de la deuxième partie du Soulier de Satin à 18 heures.
  • Programmation de la saison estivale sur www.abbaye-de-grestain.fr