C’est dans un endroit hostile que Phia Ménard évolue dans P.P.P. ou Position parallèle au plancher. La jongleuse joue avec l’indomptable, la glace pour aborder la métamorphose des choses et du monde. Elle revient mercredi 13 et jeudi 14 novembre au Hangar 23 à Rouen dans le cadre du festival Automne en Normandie.

 

P.P.P. est un spectacle qui tourne depuis quatre ans et qui a beaucoup évolué. Cette pièce a accompagné la transformation du corps de l’artiste, né homme et devenu femme. « Aujourd’hui, mon corps a changé. Ma maturité a changé donc ma pièce a un regard autre », confie Phia Ménard, fondatrice de la compagnie Non Nova.

 

Dans P.P.P., Position parallèle au plancher, la jongleuse se retrouve dans cet univers hostile « mais toujours vivant. Cela rappelle ce qui est en vie. Nous avons conscience de cela, nous mesurons cette importance quand le danger est là ».

 

Le danger est en effet là puisque la jongleuse se retrouve dans un univers complètement instable et inquiétant. Des blocs de glace sont accrochés au plafond, puis fondent et tombent et éclatent au sol. Entourée de congélateurs, elle doit dompter l’indomptable : des balles de glace qui brûlent les doigts. Pour l’artiste, il faut jongler, dessiner son parcours et rester en équilibre.

 

Face à cette histoire intime, le spectateur se retrouve dans une forme d’empathie, reste fasciné par cette lutte pour rester en équilibre.

 

  • Mercredi 13 et jeudi 14 novembre à 20h30 au Hangar 23 à Rouen.
    Tarifs : de 18 à 8 €. Réservation au 02 32 76 23 23 ou sur www.hangar23.com