Le musée des Beaux-Arts de Rouen célèbre Pablo Picasso pendant tout cet été. Quant au musée Le Secq des Tournelles, il consacre jusqu’au 11 septembre une exposition au sculpteur Julio González et aux liens d’amitié entre les deux artistes.

C’est la Saison Picasso à Rouen. Le temps d’un été, le musée des Beaux-Arts de Rouen se souvient que l’artiste espagnol a été normand et présente une série d’oeuvres créées lors d’un séjour au château de Boisgeloup dans l’Eure. Le musée Le Secq des Tournelles revient sur Une Amitié de fer, titre d’un parcours rappelant les relations étroites entre Pablo Picasso et Julio González, considéré aujourd’hui comme le fondateur de la sculpture de fer moderne.  Au-delà de l’amitié, il y a une véritable complicité artistique entre les deux hommes qui renouvellent la sculpture métallique, explorent les formes et les matières.

Une quarantaine d’œuvres (sculptures en fer, en cuivre et en bronze), issues de la collection du centre Pompidou à Paris, révèle les liens entre les artistes et surtout retrace le parcours d’un sculpteur exceptionnel. Julio González travaille le métal avec une infinie délicatesse et une immense poésie. Il a la particularité de créer des jeux d’ombre et de lumière en jouant avec le vide et le plein, de construire avec l’espace qui entoure l’œuvre. Il sera d’ailleurs surnommé le « plasticien du vide ». Chaque sculpture, aux lignes élégantes, semble aussi légère que l’air. La figure féminine et l’engagement politique ont beaucoup influencé l’œuvre de González, comme celle de Picasso.

  • Jusqu’au 11 septembre, tous les jours, sauf le mardi, de 14 heures à 18 heures au musée Le Secq des Tournelles à Rouen. Tarif : 4 €. Renseignements au 02 35 88 42 92.