La littérature est à nouveau le sujet du documentaire de Christian Clères. Cette fois-ci, le scénariste et réalisateur rouennais s’est penché sur le roman populaire qu’il aborde avec un célèbre écrivain normand, Michel Bussi. A découvrir à la télévision lundi 6 et vendredi 10 novembre.

« C’est un parcours au tout début semé d’embuches. Quelques années plus tard, c’est un conte de fée ». Ce chemin, c’est celui de Michel Bussi, auteur normand de Code Lupin, Ne lâche pas ma main, Un Avion sans elle, Le Temps est assassin… et tout récemment de On la trouvait plutôt jolie. Le professeur de géographie politique à l’Université de Rouen est en effet devenu en plusieurs romans un célèbre écrivain à succès traduit dans 35 pays et adapté au cinéma. « C’est une belle histoire et j’adore les belles histoires ». Christian Clères la raconte dans son nouveau documentaire, Michel Bussi et le roman populaire, diffusé lundi 6 et vendredi 10 novembre à la télévision.

Christian Clères et Michel Bussi se connaissent bien. Le premier suit l’ascension du second. « Dans nos vies, nous avons toujours des personnes que l’on considère comme des phares, des guides. Michel Bussi qui dégage un naturel étonnant va lui aussi servir d’exemples à pas mal de gamins. Et je sais combien la route est difficile dans ce domaine ». Christian Clères ne cache pas non plus son admiration pour Michel Bussi. « Ses livres sont complets. Il a une écriture précise, fluide. Il imagine des intrigues serrées sur fond de climat social tourmenté ». Autre sujet essentiel : la littérature. Christian Clères la défend ardemment aussi. Il a signé en 2016 De La Page à la plage, un documentaire sur Le Havre, une terre d’écriture. « C’est important parce qu’elle nous nourrit. C’est également très agréable de s’évader par les mots. Plus on lit, plus on a envie de lire et plus on lit des livres différents ».

Plutôt que de se lancer dans un portrait de Michel Bussi, le scénariste et réalisateur rouennais a préféré aborder avec lui le roman populaire et notamment le phénomène qui entoure ce genre littéraire. « Nous avons tous lu les livres d’Agatha Christie », rappelle Christian Clères. Le roman populaire a ses codes, ses lecteurs, ses auteurs, ses éditeurs, une fonction particulière dans le pays littéraire. Rien de didactique dans tout cela. Christian Clères a eu la bonne idée d’appuyer chaque propos sur les différents livres de Michel Bussi. Pour cela, il met en scène la comédienne Catherine Erhardy, lectrice de plusieurs extraits d’ouvrages. Le documentaire, une réelle plongée dans l’univers de Michel Bussi, se regarde comme une fiction.

 

  • Diffusion sur France 3 Normandie lundi 6 novembre à 23h40 et vendredi 10 novembre à 8h50