C’est une étape dans le projet Ohuaya, initié par Thierry Pécou. Interprété dimanche 6 août au Bois des Moutiers à Varengeville-sur-Mer par son ensemble Variances dans le cadre des Musicales de Normandie, Jardins de lumière est une ode à la nature, une douce expérience musicale.

Faire dialoguer les cultures et les traditions, c’est ce qui anime Thierry Pécou. Au point de départ du projet Ohuaya, il y a la rencontre entre le musicien et compositeur et les Indiens navajos du sud-ouest des Etats-Unis. Il se passionne alors pour leur pratique de la médecine liée à des cérémonies. Chez eux, un mal ne peut se guérir sans ses rites où se mêlent la musique, le chant, la danse et la peinture de sable. C’est la beauté de ces moments qui crée l’harmonie et l’équilibre.

Ohuaya est un parcours artistique jusqu’à la composition d’un opéra de chambre créé à l’Opéra de Rouen Normandie lors de la saison 2018-2019. En attendant, Thierry Pécou a écrit plusieurs oeuvres. Jouée dimanche 6 août au Bois des Moutiers à Varengeville-sur-Mer, Jardins de lumière est une pièce dans laquelle l’artiste, installé à Rouen, rend un hommage à la nature. Avec des pièces de Debussy, Takemitsu et Bach, interprétées par l’ensemble Variances, ce concert est évoque autant le minéral, le végétal, que l’eau et le soleil. Un concert tel un rituel, comme aime l’imaginer Thierry Pérou, qui apportera bien-être, apaisement et une belle énergie.