Il est question de l’école dans le spectacle de la compagnie Le Pas de l’oiseau. Amélie Chamoux et Laurent Eyraud-Chaume reviennent sur ce petit monde où la vie n’est pas toujours simple. 8h30 rue des écoles se joue jeudi 18 octobre au Sillon à Petit-Couronne.

photo Rémi Petit

Ils la définissent comme un « bout de république citoyenne à ré-enchanter ». Amélie Chamoux et Laurent Eyraud-Chaume de la compagnie Le Pas de l’oiseau se penchent dans leur nouveau spectacle sur l’école. Un sujet ô combien délicat et passionnant qui suscite toujours de vives discussions. D’autant que chacun a sa petite idée sur cette question de société. Nous allons tous à l’école. 

Amélie Chamoux se souvient d’une « scolarité heureuse ». Quant à Laurent Eyraud-Chaume, il a surtout gardé en tête des moments vécus dans le quartier de l’école. L’objectif des deux auteurs et comédiens n’était pas de raconter des souvenirs, les bons ou les mauvais. Leur réflexion est allé plus loin. Ils se sont interrogés sur la rupture entre les parents et les enseignants. « Nous sommes des parents. Devant le portail le matin ou l’après-midi, nous avons entendu beaucoup de méfiance. Aujourd’hui, il est important de retisser ce fil. L’école reste encore un des derniers endroits où, sauf quelques exceptions, toute la société se croise. Notre parti-pris a été la défense de l’école publique ».

Quelques confidences

Joué jeudi 18 octobre au Sillon à Petit-Couronne, 8h30 rue des écoles est une plongée dans le milieu scolaire. Ce spectacle en famille est le fruit d’observations et de la collecte de témoignages d’enseignants, de parents et d’enfants. Dans cette fable quelque peu réaliste, Amélie Chamoux et Laurent Eyraud-Chaume interprètent une trentaine de personnages : des élèves, des parents, des professeurs d’école, même une directrice et un ministre qui tente d’imposer sa réforme de l’Éducation nationale. Certaines confidences se chuchotent. Les incompréhensions nourrissent des dialogues parfois musclés. De là naissent quelques idées audacieuses pour une école du futur.

L’école, un sujet sérieux ? Pas toujours. Amélie Chamoux et Laurent Eyraud-Chaume s’amusent des regards des uns et des autres, créent une ambiance de cour de récré. « Les enfants s’y reconnaissent. L’un d’entre eux nous a dit que c’était plus vrai que la réalité ». 

 

 

Infos pratiques

  • Jeudi 18 octobre à 19 heures au Sillon à Grand-Couronne.
  • Tarifs : 12 €, 7 €. 
  • Réservation au 02 35 69 12 13 ou sur lesillon@ville-petit-couronne.fr
  • Spectacle tout public à partir de 10 ans
  • Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation