dhorasoo - copieHavrais de cœur, Vokash Dhorasoo a mené une carrière de footballeur international. C’est une personnalité atypique dans ce monde qui s’investit désormais en politique, dans le monde du cinéma et désormais dans celui de la musique. L’ancien milieu de terrain est devenu le parrain du Tétris, la nouvelle salle de musique actuelle au Havre ouverte au public depuis vendredi 20 septembre.

 

Est-ce tout naturel de vous croiser dans la Rue du Tétris ?

Il est vrai qu’il est plus naturel de me voir sur un stade foot. Mais dans une salle de concerts, il n’y a pas que des guitaristes et ou des batteurs. On peut aussi croiser des hommes politiques, des maçons…

 

Vous êtes le parrain de cette nouvelle salle de musiques actuelles. Pourquoi avez-vous accepté cette proposition ?

Quand on m’a demandé d’être le parrain, j’ai tout de suite accepté. Je voulais ainsi montrer que la culture est ouverte à tous et les milieux doivent se croiser et se rejoindre. Il faut arrêter de tout cloisonner.

 

Vous découvrez le lieu. Quels sont vos premiers sentiments ?

Je le trouve très beau. J’adore notamment cette Rue où tout le monde va se croiser. Cela me donne surtout envie de venir voir des concerts ici.

 

Quels groupes préférez-vous ?

J’adore les Pixies. Ce sont les meilleurs.

 

Etes-vous musicien ?

Je joue de la guitare mais je suis nul. Il faudrait que je joue davantage mais j’aime rien faire.

 

Rien faire pour rêver ?

Non, juste rien faire. J’adore ça.

 

 

Un bel outil

tetrisLe Havre a enfin une véritable salle de musiques actuelles. Construite au sein du Fort de Tourneville avec du béton brut et des conteneurs multicolores, cette bâtisse à l’architecture originale abrite une grande salle modulable de 800 places avec des panneaux rouges, un Rubik’s Club de 180 places, plus intimiste, un espace d’expositions, dédié aux visuels et numérique, et de restauration et une grande Rue pour desservir ces différents lieux. Pour les architectes, Laurent Martin et Vincent Duteurtre, la conception de cet ensemble n’a pas été sans difficulté. « C’est la première fois en France qu’un lieu construit avec des conteneurs devient un ERP, un établissement qui reçoit du public. C’était une contrainte forte. Il a donc fallu prouver que ces grandes boîtes étaient solides ». Et il y en a 36 dans ce Tétris, dirigé par Franck Testaert. Le Fort de Tourneville devient un pôle culturel important avec la présence de plusieurs associations et le tout nouveau Sonic.

 

Le programme des trois jours

salle tetrisVendredi 20 septembre à 20h30

  • Tokyo Sex Destruction
  • Ziveli Orkestra
  • Black Blood Transfusion
  • Succubs
  • Magneto
  • Entrée gratuite

 

 

 

Samedi 21 septembre à 20h30

  • Gablé
  • Dinner a the Thompson’s
  • The Cesarians
  • Cap Town Effects
  • DJ Cherry Peggy
  • Entrée gratuite

 

Dimanche 22 septembre à 14 heures

  • Romane
  • Catfish
  • We Are Enfant Terrible
  • Bagad Avel Vor
  • Un tournoi de football à la Tatane avec Vikash Dhorasoo
  • Entrée gratuite

Plus d’infos sur www.letetris.fr, www.tatane.fr