C’est une semaine ponctuée d’épopées théâtrales au Tangram à Évreux. La première se raconte mardi 5 et mercredi 6 mars au Cadran. Tous Des Oiseaux de Wadji Mouawad est une histoire d’amour impossible en plein conflit israélo-palestinien.

L’écriture de Wadji Mouawad est toujours aussi brûlante et poétique. Auteur et metteur en scène, le directeur du Théâtre national de La Colline a imaginé une fresque de 4 heures en 4 langues, intelligemment construite. Avec Tous Des Oiseaux, présenté mardi 5 et mercredi 6 mars au Tangram à Évreux, il renoue avec les grands récits où il mêle l’arabe, l’hébreu, l’anglais et l’allemand, la rage et l’humour et comme souvent, différents niveaux de récits.

Pour écrire Tous Des Oiseaux, Wadji Mouawad s’est souvenu de la Légende persane de l’oiseau amphibie, inspiré de la vie du diplomate de la fin du XVe siècle condamné à l’exil, Hassan Ibn Muhamed el Wazzân ou Jean Léon l’Africain, racontée par l’historienne Natalie Zemon Davis. Tous Des Oiseaux est le récit d’un Roméo et Juliette de notre époque. Eitan est un jeune scientifique juif vivant à Berlin. Wahilda est une universitaire arabo-américaine. Ils se rencontrent dans une bibliothèque à New York et tombent amoureux.

Ensemble, ils vont partir sur les traces de la famille d’Eitan en Israël pour tenter de percer quelques secrets de famille. Là-bas, le jeune homme est victime d’un attentat et tombe dans le coma. Quand la famille débarque d’Allemagne, elle découvre l’existence de Wahilda et la liaison amoureuse avec leur fils. Sur un fond de conflit israélo-palestinien, Wadji Mouawad s’interroge à nouveau sur l’amour, la haine, la filiation et ce passé qui refait toujours surface dans une vie.

Infos pratiques

  • Mardi 5 et mercredi 6 mars à 20 heures au Cadran à Évreux.
  • Tarifs : de 20 à 8 €. Pour les étudiants :  carte Culture.
  • Réservation au 02 32 29 63 32 ou sur www.letangram.com