COVID 19 : Pas de concerts. Pas de spectacles. Pas d’expositions… nous avons une belle pensée et apportons tout notre soutien à tous les acteurs et actrices du monde culturel, particulièrement affectés par cette mesure. Prenez soin de vous. Restez chez vous et toujours aussi curieux !

Concert à Arques-la-Bataille : comme à Venise avec le Galilei Consort

par | 17 août 2015 | A la une, Concert

Le festival de musique ancienne à Arques-la-Bataille commence mercredi 19 août avec la recréation d’une œuvre qui n’a très certainement pas été entendue depuis le XVIIe siècle. Le Galilei Consort interprète la Grande Messe pour la naissance de Louis XIV de Rovetta. Il la reprend dimanche 20 septembre à Rouen.

 

1- Benjamin Chénier - Galilei ConsortUn concert comme si vous étiez en l’église San Giorgio, face au palais des Doges, à Venise un jour de novembre 1638. Pour l’ouverture du festival de musique ancienne à Arques-la-Bataille, le Galilei Consort, dix instrumentistes et huit chanteurs, redonne la Grande Messe pour la naissance de Louis XIV. « Nous avons une grande chance parce que nous avons pu reconstituer un office avec tout le déroulé musical de cette messe. Nous avons retrouvé toutes les musiques qui ont été jouées. Même les plains-chants », se réjouit Benjamin Chénier, fondateur et directeur artistique de la formation.

 

Pour la naissance de ce fils tant attendu, le futur Louis XIV, missionne son ambassadeur basé à Venise d’organiser quatre jours de festivités. Au programme : des feux d’artifice, des banquets, des processions de gondoles et une messe solennelle. C’est à Giovanni Rovetta (1596-1668), assistant de Monteverdi à la basilique Saint-Marc, que l’on demande d’écrire la musique de cette messe.

 

« C’est une messe très particulière, très fastueuse écrite dans le style concertato, assez propre à la musique vénitienne », explique Benjamin Chénier, violoniste et passionné de musique italienne. « C’est de la super musique. Elle fait beaucoup d’effets, va droit au cœur. Elle est de plus très agréable à jouer. Je me demande pourquoi elle n’a jamais été rejouée ».

 

La Grande Messe pour la naissance de Louis XIV est tombée dans l’oubli. Giovanni Rovetta également. « Peut-être parce qu’il n’a écrit qu’un seul opéra. Durant toute sa vie, il a composé essentiellement de la musique sacrée ». Le Galilei Consort fait à nouveau entendre cette partition qu’il reprend en septembre à Rouen avec l’Opéra de Rouen-Haute-Normandie et enregistre en décembre prochain dans la chapelle royale à Versailles. La formation de Benjamin Chénier va ensuite se pencher sur les madrigaux de Rovetta.

 

  • Mercredi 19 août à 20 heures en l’église d’Arques-la-Bataille
  • Dimanche 20 septembre à 16 heures en l’église Saint-Vivien. Tarifs : de 32 à 10 €. Réservation au 02 35 98 74 78 ou sur www.operaderouen.fr

 

Lire également : la présentation du festival avec Jean-Paul Combet, directeur artistique

 

Le programme du festival

Mercredi 19 août

  • A 20 heures en l’église d’Arques-la-Bataille : Grande Messe pour la naissance de Louis XIV de Rovetta par Galilei Consort.
  • A 22h30 en l’église de Martin-Eglise : Sanctus ! par Diabolus in Musica.

Jeudi 20 août

  • A 11 heures en l’église d’Arques-la-Bataille : Le Psaume et sa chanson par Le Concert des planètes (Du latin au français)
  • A 14h30 au presbytère : conférence sur « Poésie, musique et reconfiguration de la foi chrétienne à la Renaissance : chanter les psaumes en français par Olivier Millet, professeur de littérature française de la Renaissance à l’université Paris-Sorbonne.
  • A 20 heures en l’église d’Arques-la-Bataille : Schumann et Brahms par L’Armée des romantiques.
  • A 22h30 en l’église de Varengeville-sur-Mer : Il raconto di Mezzanotte

Vendredi 21 août

  • A 11 heures au temple à Luneray : Le Psaume et sa chanson par Le Concert des planètes (Clément Marot ou le souffle du vers)
  • A 16h30 au presbytère : conférence sur « Franz Liszt et la société de son temps : aristocratie, élitisme et démocratie au XIXe siècle » par Bruno Moysan, enseignant à l’université de Versailles-Saint-Quentin.
  • A 20 heures en l’église d’Arques-la-Bataille : Notre Vie est une ombre… par Vox Luminis.
  • A 22h30 en l’église de Colmesnil : Franz Liszt, la musique de l’avenir par L’Armée des romantiques.

Samedi 22 août

  • A 11 heures en l’église d’Arques-la-Bataille : Le Psaume et sa chanson par Le Concert des planètes (Sur un air de psaume, en ville et à la cour)
  • A 14 heures au presbytère : conférence sur la reliure ancienne et sa restauration par Claude Benoist, artisan relieur
  • A 16 heures en l’église d’Arques-la-Bataille : concert de fin de stage
  • A 21 heures en l’église d’Arques-la-Bataille : Ala Moresca par Daedalus.

Du 19 au 22 août

  • Au Presbytère à Arques-la-Bataille : exposition de toiles et dessins de Daniel Levigoureux.
  • A l’église à Arques-la-Bataille : exposition de photographies de Robin H. Davies.

 

Les infos pratiques

  • Du 19 au 22 août à Arques-la-Bataille, Martin-Eglise, Luneray, Varengeville-sur-Mer, Colmesnil.
  • Tarifs : 16 €, 9 € pour les 18-25 ans, les demandeurs d’emploi, gratuit pour les moins de 18 ans. Entrée gratuite pour les matinales de 11 heures, les conférences et les expositions.
  • Réservation au 02 35 04 21 03 ou sur www.academie-bach.fr

 

 

À lire également

non ipsum id in dolor ut sem, Phasellus