Danse à Dieppe : étantdonné crée sa « Partition(s) »

par | 23 novembre 2016 | Danse

La question de la tribu est au cœur de la nouvelle création d’étantdonné. La compagnie rouennaise dévoile Partition(s) jeudi 24 novembre à la scène nationale de Dieppe.

 

photo Jérôme Ferron

photo Jérôme Ferron

Dans ses créations, la compagnie étantdonné questionne une thématique. Celle de la tribu est développée dans Partition(s), sa nouvelle pièce chorégraphique créée jeudi 24 novembre à la scène nationale de Dieppe. « Nous abordons la notion de tribu, davantage dans le sens sociologique. Comment se reconnaît-on dans un groupe ? Par un code vestimentaire ? Par le fait d’aller à un spectacle ? Dans cette tribu, comment garder sa propre personnalité ? » interroge Jérôme Ferron. « Nous avons certes chacun notre propre histoire mais nous partageons un même langage », poursuit Frédérike Unger.

 

Un même langage et une même partition pour quatre interprètes qui constituent une humanité. Un même costume aussi, des justaucorps chamarrés, « comme une seconde peau », remarque Frédérike Unger. « Ils ne sont pas là pour uniformiser mais pour révéler leurs différences ». Partition(s) porte ainsi un regard sur une tribu à un instant de sa vie.

 

Cette tribu de danseurs évolue dans un environnement musical. Celui de Mozart. « Nous le connaissons tous et sa musique nous est familière. Mais est-on bien sûr de connaître la musique de Mozart ? Nous souhaitons la faire réentendre afin que le spectateur puisse décoder, analyser », remarque Jérôme Ferron. La compagnie étantdonné a choisi pour Partition(s) des extraits du Requiem et de Gran Partita, des concertos, l’ouverture de Don Giovanni. Pour la danseuse et chorégraphe, « chaque morceau est une perle. Il faut ensuite faire de la joaillerie ».

 

  • Jeudi 24 novembre à 20 heures à la scène nationale de Dieppe. Tarifs : de 23 à 10 €. Réservation au 02 35 82 04 43 ou sur www.dsn.asso.fr

 

À lire également

velit, amet, vulputate, Phasellus leo et, tempus nunc porta. libero. risus. diam