COVID 19 : Pas de concerts. Pas de spectacles. Pas d’expositions… nous avons une belle pensée et apportons tout notre soutien à tous les acteurs et actrices du monde culturel, particulièrement affectés par cette mesure. Prenez soin de vous. Restez chez vous et toujours aussi curieux !

Danse au Volcan : Suite de variations de « La Belle au bois dormant »

par | 10 janvier 2017 | Danse

Emmanuelle Vo-Dinh, chorégraphe et directrice du Phare, centre chorégraphique national de Normandie au Havre, s’est inspiré du conte La Belle au bois dormant pour écrire, Belles et bois, présenté mercredi 11 janvier au Volcan.

 

photo Laurent Philippe

Jusqu’alors, elle s’y refusait. « Je n’avais pas d’inspiration pour ça ». Avec Belles et bois, interprété mercredi 11 janvier au Volcan au Havre, Emmanuelle Vo-Dinh signe son premier spectacle destiné au jeune public. C’est David Monceau, son alter et go, qui a réussi à convaincre la directrice du centre chorégraphique national de Normandie au Havre de se lancer dans cette nouvelle aventure artistique. « Il a une trentaine de versions de La Belle au bois dormant enregistrées depuis les années 1950. On va de la plus littérale à la plus farfelue. Ce qui m’a intéressé, c’est le travail sur la répétition que j’effectue depuis plusieurs années. On change de point de vue. Ce qui favorise le déploiement de l’imaginaire ».

 

Pour la chorégraphe, pas question de transposer à la scène le conte de Perrault et des frères Grimm. Belles et bois, présenté mercredi 11 janvier au Volcan au Havre avant une tournée en Normandie, est une suite de variations de La Belle au bois dormant. Tout commence par le récit le plus connu. « Au moment du baiser, Camille Kerdellant entre sur le plateau pour dire que l’histoire ne s’est pas vraiment déroulée de cette manière. Une autre version s’enchaîne. Puis une autre. On bascule dans un univers de plus en plus onirique dans lequel le texte tend à disparaître ».

 

A chaque version de La Belle au bois dormant, Emmanuelle Vo-Dinh s’amuse avec malice avec l’intrigue, bouleverse le rythme, la temporalité, mélange les contes, fait quelques clins d’œil à des princesses de la télé.

 

 

 

 

  • Spectacle tout public à partir de 8 ans
  • Mercredi 11 janvier à 15h30 au Volcan au Havre. Tarif : 5 €. Réservation au 02 35 19 10 20 ou sur www.levolcan.com
  • Vendredi 27 janvier à 20 heures à Théâtre en Seine à Duclair. Tarifs : 18 €, 15 €. Réservation au 09 82 35 32 09 ou sur www.theatrededuclair.fr
  • Dimanche 29 janvier à 17 heures au théâtre du Château à Eu. Tarifs : 8 €, 5 €.

 

À lire également

venenatis, efficitur. ut sit dapibus facilisis amet, Phasellus nec