Grand 8 musical

par | 29 octobre 2014 | Cabaret

C’est un concert qui se déroule dans une ambiance de cabaret forain du XIXe siècle. Le Maxi Monster Music Show, mis en scène par la chanteuse Juliette, réunit musique et monstres de foire. C’est vendredi 31 octobre au théâtre Charles-Dullin à Grand-Quevilly. Il est possible de venir grimer sur le thème Monstres de foire.

 

maxi monster 2C’est musical et aussi visuel. C’est surtout complètement déjanté. Le Maximum Kouette a inventé le Maxi Monster Music Show, un cabaret foutraque, aussi poétique que provocateur. « Nous sommes un groupe de rock qui existe depuis 13 ans. Nous avons beaucoup tourné et nous avions envie de prendre des risques pour retrouver l’excitation des débuts. Nous sommes alors allés chercher dans la comédie, dans une autre époque. Ce concert est un voyage hors temps », explique Moon.

 

Dans ce Maxi Monster Music Show, il y a Gina, qui a été vendue par son père à l’âge de 6 ans à un cirque itinérant comme une bête de foire à cause de sa pilosité. « Au début, je n’avais pas cette idée de femme à barbe. Pourtant, je viens d’un milieu masculin : j’ai quatre frères. C’est après m’être penchée sur Freaks. Par ailleurs, dans un monde où on épile, je défends le poil ».

 

Moon est la Poupée Barbue. « J’aime l’image de la poupée. Il y a un côté Tim Burton dans ce personnage ». Gina a pu acheter sa liberté et monter son propre cabaret. Elle chante. Elle raconte avec sa gouaille l’histoire de la troupe, composée d’une femme tronc, de l’homme fort le plus petit du monde, « une grande gueule et un roublard », d’un fakir mystique, « bel homme et charmant », d’Olga, une ancienne étoile du Bolchoï malheureusement éteinte. « Elle ressemble à un zombie et se retrouve le souffre-douleur du groupe ». Des personnages peu fréquentables, cruels et extravagants dans un lieu malfamé. Mais ça joue, ça chante, ça s’amuse. « On fait aussi souffrir notre public ».

 

 

 

  • Vendredi 31 octobre à 20 heures au théâtre Charles-Dullin à Grand-Quevilly. Tarifs : de 19 à 11 €. Réservation au 02 35 68 48 91 ou sur www.dullin-voltaire.com

 

À lire également

Tous manipulés

La saison du Hangar 23 à Rouen se termine les 27 et 28 mai prochains avec le...