Hicham Berrada ouvre des mondes énigmatiques

par | 8 juillet 2020 | Exposition, Normandie Impressionniste

Quand la chimie devient de l’art… Hicham Berrada marie vidéo et protocoles scientifiques pour créer des mondes poétiques et chimériques intrigants. Paysages d’intérieur est à voir jusqu’au 14 novembre à la Maison des Arts à Grand-Quevilly dans le cadre de Normandie impressionniste.

Dans les mondes de Hicham Berrada, ça fourmille. Ça grouille. Ça vole, virevolte, éclate et tourbillonne. Des nuances de bleu se mêlent à celles du vert qui croisent des rouges et des violets. Tout est toujours en mouvement et, pourtant, rien n’est vivant. 

Hicham Berrada est un artiste et un passionné de sciences, notamment de physique et de chimie.   Il met au point des procédés pour créer des Paysages intérieurs à explorer jusqu’au 14 novembre à la Maison des Arts à Grand-Quevilly. Pour ce faire, il lui faut un bêcher, des liquides, des métaux et divers autres produits. Il place une caméra juste devant le récipient, posé sur un plateau tournant. Il va alors remplir son bêcher vide, comme un peintre peint sa toile blanche. Le public assiste à la réalisation d’un tableau vivant et découvre un paysage en train de se former et d’évoluer.

La Maison des Arts présente trois vidéos. Les deux Présage sont une immersion dans le monde aquatique des profondeurs. Cette nature en pleine métamorphose qui peut sembler familière déploie des décors merveilleux, étranges, hypnotiques, voire psychédéliques. Le procédé diffère pour Augures Mathématiques. Hicham Berrada a utilisé les formules des racines de lichens qu’il a soumises à des algorithmes et des équations mathématiques. La vidéo est un voyage dans un univers surréaliste avec des matières et des formes énigmatiques.

On flâne et on se perd volontiers dans les Paysages intérieurs de Hicham Berrada qui bouscule la notion du temps.

Infos pratiques

  • Jusqu’au 14 novembre, tous les jours, du lundi au samedi, de 13 heures à 18 heures, à la Maison des Arts à Grand-Quevilly.
  • Entrée libre et gratuite.
  • Renseignements au 02 32 11 09 78 ou sur www.maisondesarts-gq.fr

Autour de l’exposition

  • Les samedis 18 juillet, 5 et 12 septembre à 15 heures, 16 heures et 17 heures : Où le soleil meurt de soif, une composition d’Hélios Azoulay interprète avec l’ensemble de musique incidentale. Concert gratuit
  • Les samedis 10, 17 octobre et 7 novembre à 15 heures : atelier « Forêt aquatique » à mener en famille. Gratuit
  • Samedi 14 octobre à 13 heures : atelier dessin « D’Après nature ». Gratuit
  • Du lundi 26 au samedi 31 octobre de 10 heures à 12 heures : atelier d’écriture « Intérieur / Paysage » avec Alexandre Mare, écrivain, critique d’art et commissaire d’exposition
  • Samedi 14 novembre à 19 heures : concert-performance de Museau. Gratuit
  • Réservation au 02 32 11 09 78 ou sur www.maisondesarts-gq.fr

À lire également

commodo efficitur. Aliquam libero id, luctus suscipit consectetur Praesent