Pas de Lumières sauvages pour Terres de Paroles

par | 10 septembre 2020 | Terres de paroles, Vie culturelle

La soirée de lancement du festival Terres de Paroles, prévue samedi 19 septembre au Havre, est annulée. Une décision de la préfecture au regard de la situation sanitaire.

« On y a cru ». Muriel Amaury avait imaginé avec TILT et la compagnie Porté par le vent une fête très colorée et onirique pour la soirée de lancement de Terres de Paroles. Des Lumières sauvages devaient accompagner la lecture musicale de Charles Berling et Hifiklub, celle de Thomas Germaine et les voix d’Anne-Sophie Pauchet et Laetitia Botella. Il n’y aura donc pas de créatures mystérieuses volant au dessus de l’espace Niemeyer. L’événement a été annulé après le constat par la préfecture d’une dégradation de la situation sanitaire. 

Les consignes étaient telles qu’il était devenu impossible d’organiser dans les meilleures conditions les Lumières Sauvages. « Il fallait tout d’abord que le public soit assis. Comme le spectacle se voit de loin, la préfecture a craint des regroupements de personnes en divers endroits de la ville. Nous n’avons pas de regret parce que c’est nécessaire pour la santé de tous », confie la directrice de Terres de Paroles.

Muriel Amaury travaille à un retour des compagnies TILT et Porté par le vent pour la Nuit de la lecture en janvier 2021. En attendant, Terres de Paroles se tiendra du 2 au 22 octobre en divers lieux de la Seine-Maritime avec ses lectures, ses rencontres, ses conférences et ses expositions.

Infos pratiques

À lire également

id, dapibus facilisis suscipit in neque. odio