C’est une pièce entre le réel et l’imaginaire, entre la réalité et le rêve. Le Journal d’un fou de Gogol raconte l’histoire d’un homme sombrant dans la démence. Stéphane Fauvel du Boldog Kaktus Théâtre l’interprète au théâtre des Bains-Douches au Havre puis à la chapelle Saint-Louis à Rouen dans le cadre du festival Art et Déchirure.

 

photo Claude Boisnard

photo Claude Boisnard

En entamant le travail sur Le Journal d’un fou, Stéphane Fauvel, comédien et metteur en scène, avait deux objectifs : évoquer la solitude et monter un projet en solo. « J’avais une envie profonde de me retrouver seul. Et ce par rapport à mon histoire personnelle, à une recherche intime. Ce fut une expérience belle et étonnante avec des moments d’euphorie. Quand on trouve, quelque chose se libère. Il y a eu aussi de grands instants de solitude, de doute. Mais j’ai beaucoup avancé ».

 

La solitude, c’est celle de Poprichtchine, un fonctionnaire qui effectue des tâches répétitives, qui est humilié par ses collègues et qui est surtout ignoré par celle qu’il aime, Sophie, la fille de son directeur. Cet amour impossible est une torture. La réalité est devenue bien trop cruelle pour ce pauvre héros, soumis aux obligations du quotidien et pris aux pièges des engrenages de la société. Poprichtchine va basculer dans la folie. Dans l’hôpital psychiatrique, il écrit son journal. « Lui ne se croit pas fou. Ce sont les autres qui le considèrent comme un fou. Je ne joue pas la folie. Je crois tout ce que ce personnage dit. Même si c’est absurde. C’est là qu’apparaît la folie. Ces questions me taraudaient : qu’est-ce qui est normal et qu’est-ce qui ne l’est pas ? »

 

Stéphane Fauvel est seul sur scène, assis à un bureau devant une dizaine de lampes de bureau. Des objets qui représentent les divers personnages de la pièce et qu’il manipule.

 

 

  • Jeudi 20 et vendredi 21 mars à 20 heures au théâtre des Bains-Douches au Havre. Tarifs : de 20 à 6 €. Réservation au 02 35 47 63 09.
  • Lundi 31 mars et mardi 1er avril à 19h30 à la chapelle Saint-Louis à Rouen. Tarifs : de 14 à 6 €. Réservation au 02 35 98 45 05 ou sur www.theatre-chapelle-saint-Louis.com