Sylvain Choinier mène plusieurs projets. Membre des Vibrants défricheurs, il joue dans Le Gros Bal et Syntax Error. Le voilà en solo. Il présente son album, Call it anything, vendredi 16 mai chez Guidoline.

 

Syntax Error - Live Koln - copieCall it anything… Tel est le titre du premier album de Sylvain Choinier. En trois mots, le musicien rouennais résume un parcours pluriel et fait un clin d’œil au morceau improvisé par Miles Davis en août 1970 à l’île de Wight.

 

Sylvain Choinier qui vient du jazz, du rock et des musiques improvisées a créé des ambiances, des tableaux sonores hypnotiques avec seulement sa guitare. « Je voulais la faire sonner différemment, montrer de multiples effets. Tout est fait en direct. Il y a un côté laborantin ».

 

Ce travail de recherche en solo a commencé pour des spectacles de danse avec le collectif Larsen et pour des concerts pédagogiques à la Cité de la musique à Paris. « Ce travail est entré dans ma vie de musicien. J’ai cette matière musicale depuis cinq ou six ans. J’aurais pu sortir l’album il y a deux ans mais il fallait que j’assume pleinement ce projet. A plusieurs, c’est plus simple ».

 

Premier album et premiers concerts. « Lors du set, je ne vais pas proposer les mêmes morceaux. On va certes retrouver certaines choses mais je ne veux pas être dans la routine. Il faut se surprendre soi-même ».

 

  • Vendredi 16 mai à 18h30 chez Guidoline, 36-38, rue Molière à Rouen. Entrée libre.
  • Lundi 19 mai à 19 heures à La Malterie à Lille.
  • Mercredi 21 mai au Studio Plasky à Bruxelles.