Les femmes donnent de la voix

par | 26 octobre 2020 | Vie culturelle

Chants d’elles revient pour la 21e saison avec 58 artistes femmes entre le 3 et le 27 novembre en Seine-Maritime et dans l’Eure. Cette année, une nouvelle équipe est aux commandes et ouvre un autre chapitre de l’histoire de cet événement musical.

Il y a 20 ans…

Chants d’Elles se définit comme « le festival de la chanson de femmes ». Pendant trois semaines, la parole leur est donnée dans les salles de concert et ailleurs. Depuis la première édition, pas moins de 800 artistes, dont 58 installées en Normandie, ont été programmées lors de cette événement musical automnal. Chants d’Elles est alors venu réparer quelques oublis. Le festival poursuit sa mission afin de partager « un autre regard » et « une poésie ». Chaque saison, il s’ouvre à tous les genres musicaux.

Une nouvelle présidence et…

Charlotte Goupil, chanteuse et comédienne, préside désormais l’association À travers chants, qui gère le festival Chants d’Elles. « Le festival fait partie de mon adolescence. Cela m’a forgé en tant que spectatrice. J’y voyais le brassage des musiques, des cultures ». Des études à Bruxelles l’ont éloignée de Chants d’Elles pour mieux y revenir comme artiste avec un projet sur le répertoire d’Allain Leprest. C’est Corinne Delahais, aujourd’hui vice- présidente, qui a souhaité lui confier les rênes de l’association.  « Sa proposition m’a surprise, puis beaucoup plu. Nous sommes des militantes, impliquées dans des associations d’aide aux migrants et partageons des valeurs communes. Comme je suis aussi médiatrice, je fusionne à cette place toutes les cordes de mon arc. C’est devenu en fait une évidence ».

… de nouveaux horizons

Une autre équipe, donc de nouvelles propositions, comme le changement de l’identité visuelle. Charlotte Goupil veut préserver cette programmation « ouverte aux artistes régionales et les têtes d’affiche » qui permet une « multiplicité artistique ». Dans ses vœux, il y a toujours eu la volonté de « porter la culture dans les lieux les plus éloignés. Chants d’Elles en est un bon moyen » grâce aux partenariats passés avec diverses structures culturelles du territoire.

La 21e édition

La chanteuse Amélie Affagard, et le musicien Ludwig Brosch, ont constitué pour cette 21e édition un duo dédié à la programmation du festival. « Ce fut un travail à deux. Il y eu une belle écoute entre nous et nous avons été toujours d’accord », se réjouit Ludwig. « Nous nous sommes répartis les styles musicaux. À Ludwig, les musiques actuelles, et à moi, les musiques du monde », ajoute Amélie Affagard. Tous deux ont gardé « l’éclectisme, une caractéristique de la programmation », ont attaché de l’importance « à la voix » et fait « de belles découvertes » comme Lina Doran, Muséol et Les Délinquant(e)s.

Infos pratiques

À lire également

Praesent elit. accumsan massa luctus suscipit libero. ut