Musique : Anaïs Gaudemard a enregistré à l’Opéra de Rouen Normandie

par | 4 novembre 2015 | Concert

L’orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie, dirigé par Leo Hussain, a accompagné la harpiste Anaïs Gaudemard dans l’enregistrement d’un nouvel album qui sortira dans tout juste dans un an. Au répertoire : Debussy, Boieldieu et Ginestera.

 

opera anais gaudemardIl manquait 7 500 €. Elle en a récolté environ 13 000 grâce à la campagne de financement participatif lancée avec l’Opéra de Rouen Normandie. Anaïs Gaudemard, harpiste talentueuse, lauréate du prix Thierry Scherz, a réussi à séduire près de 90 donateurs. La musicienne a donc pu enregistrer au Théâtre des Arts avec l’orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie, dirigé par Léo Hussain, son nouvel album.

 

Pour Anaïs Gaudemard, c’était une première. Elle n’avait jusqu’à présent jamais enregistré d’album avec un orchestre. « Ce fut une belle expérience qui m’a fait progresser. L’exercice est très exigeant ». C’était aussi une double première parce qu’elle ne connaissait pas la formation normande. « J’ai eu beaucoup de plaisir à jouer avec les musiciens. Ils m’ont réservé un bel accueil et remercié chaleureusement ».

 

Durant huit sessions de 3 heures qui ont été filmées, les 55 musiciens de l’orchestre de l’Opéra de Rouen et Anaïs Gaudemard ont enregistré trois belles pages de l’histoire de la musique : Danse sacrée et profane, deux danses pour harpe et orchestre à cordes écrites par Claude Debussy (1862-1918), Concerto pour harpe et orchestre en ut majeur de François-Adrien Boieldieu (1775-1834) et Harp Concerto opus 25 d’Alberto Ginastera (1916-1983). « Maintenant, nous allons travailler sur le montage, choisir les prises, écrire et réaliser le livret ». La sortie est prévue le 4 novembre 2016 chez Clavès Records. Quant à l’apport financier supplémentaire qui a été versé, « nous sommes en train de réfléchir à la manière dont nous allons l’utiliser ».

 

 

À lire également

porta. odio suscipit mi, ut at dapibus quis Nullam pulvinar Aenean